Publié le 10 octobre 2020
Le chorégraphe et danseur arabe israélien Adi Boutrous mène un quatuor de garçons qui remettent en cause les codes de la virilité. Hypersensible.

De passage à Paris pour quelques jours seulement au Théâtre des Abbesses, le jeune chorégraphe Adi Boutrous présente une nouvelle création, One more Thing. L’autre spectacle au programme de ce déplacement, la reprise de Submission, présenté dans le même théâtre en janvier 2019, a dû être annulé pour raisons sanitaires liées à la Covid 19.

Dans One more Thing, Adi Boutrous poursuit sa réflexion sur les stéréotypes de la virilité. Quatre danseurs dont lui-même offrent un regard décalé sur la culture de la conquête et de la domination traditionnellement associée à l’univers masculin. Avec pour corollaires, la lutte pour l’espace et l’indifférence face à la souffrance. La chorégraphie part des rites de passage observés en Afrique, particulièrement ceux de l’adolescence à l’âge adulte. Ces rites, qui concernent exclusivement les hommes, ont en commun l’expérience de la douleur physique et la prise de risque corporel pour le garçon qui y est soumis.

Espace d'entraide solidaire

Reposant sur une critique du système phallique qui commande d’être fort et de cacher ses émotions, le spectacle commence sur une musique pour cérémonies d’Afrique de l’est, chantée en swahili. Le rythme sur lequel se forme le cercle des quatre garçons évolue ensuite vers d’autres formes d’être-ensemble sur des musiques du monde ou pas de musique du tout. A partir d’improvisations basées sur la répétition à l’infini d’un geste se font jour des histoires personnelles éprouvées lorsque le sujet subit l'énergie agressive d'un groupe hostile et violent. Dégageant une grande douceur, la pièce crée un espace d’entraide solidaire où les individus se sentent libres et en sécurité, à l’écoute de l’autre, laissant libre cours aux sensations/sentiments qu’ils doivent réprimer dans leur quotidien.

Ce lâcher-prise n’en demande pas moins une grande maîtrise physique qui confine avec la performance et à la démonstration. Par endroits, le quatuor compose une sorte de bête fantastique à quatre têtes et seize membres, sorte d’homme utopique global avec des ressources de tendresse habituellement dévolues au genre féminin.



Source : www.ruedutheatre.eu Suivez-nous sur twitter : @ruedutheatre et facebook : facebook.com/ruedutheatre
Paris Du 09/10/2020 au 12/10/2020 à 20h Théâtre de la Ville-Les Abbesses 31 Rue des Abbesses, 75018 Paris Téléphone : 01 42 74 22 77. Site du théâtre Réserver  

One More Thing

de Adi Boutrous

Danse
Mise en scène : Adi Boutrous
 
Avec : Adi Boutrous, Ariel Gelbart, Jeremy Alberge, Uri Dicker

Chorégraphie, conception et montage des bandes sonores : Adi Boutrous
Lumières : Ofer Laufer
Costumes : Stav Struz

Durée : 1h Photo : © Ariel Tagar