Publié le 27 septembre 2020
Reléguées au fin fond d’une administration, trois chômeuses, sélectionnées par un système d’analyse des compétences, se retrouvent confinées au « Bureau des Objets trouvés ». Elles s’amusent avec les choses dont elles sont devenues les gardiennes.

Après « Silence », spectacle largement plébiscité pour la façon sensible dont il traitait de la vieillesse, de l’isolement en home, de la fin de vie, Isabelle Darras s’est tournée vers le monde insolite et quelque peu oublié que sont les réserves d’objets trouvés en attente de revoir leur propriétaire.   

Quand des gosses sont ensemble et qu’ils jouent à s’inventer des personnages et une histoire à partir des objets de leur environnement, ils s’amusent follement. Si des adultes débarquent à ce moment-là, il y a fort à parier qu’ils n’y prendront pas le même plaisir puisque, devenant spectateurs, ils restent étrangers à une action créative en cours.

C’est l’impression ressentie durant le déroulement de « Normal ». Non plus celle d’être devant un théâtre d’objets narrant une tranche de vie à partager, mais plutôt celle d’être embarqué dans une succession de saynètes fantaisistes nourries de couleurs, d’une profusion de choses hétéroclites servant de prétextes à un jeu débridé et rythmé, de transit par des moyens scéniques divers dont la vidéo, d’une volonté de produire des effets visuels et sonores plus ou moins spectaculaires.

Sur fond de parodie du postulat que l’organisme chargé du reclassement des chômeurs les envoie n’importe où sans se tracasser de leurs compétences, tout cela se déroule sur le mode burlesque, caricatural qu’un trio de comédiennes incarne avec énergie. Une énergie dont le tempo se voit rogné à chaque changement de séquence lorsqu’il faut remettre les objets-jouets qui viennent d’être utilisés en place dans un décor qui finit par ressembler à l’étal des loteries foraines.

L’intention initiale de montrer le problème soci(ét)al de citoyens reclassés déclassés demeure loin en arrière-plan. Il y a ici davantage de recherche de moyens de déclencher rire ou sourire que d’analyse de la surconsommation, du travail valorisant dans un monde déboussolé bien avant l’actuelle pandémie.  



Source : www.ruedutheatre.eu Suivez-nous sur twitter : @ruedutheatre et facebook : facebook.com/ruedutheatre
Tournai - Festival Découvertes Images Marionnettes - Belgique Du 23/09/2020 au 24/09/2020 à Me 19h Je 21h Maison de la Culture Esplanade George Grard, boulevard des Frères Rimbaut, Téléphone : +32 (0)69 25 30 80. Site du théâtre Réserver   Mons - Maison Folie - Belgique Du 06/10/2020 au 08/10/2020 à ma je 20h me 10h 20h Mars (Mons Arts du Spectacle) Théâtre Le Manège, Rue des Passages 1 Maison Folie Rue des Arbalétriers 8 Arsonic Rue de Nimy 138 Théâtre Royal Grand-Place Le 106 Rue de Nimy Auditorium Abel Dubois Esplanade Anne-Charlotte de Lorraine 1 Téléphone : +32 (0)65 33 55 80. Site du théâtre Réserver   Charleroi - Eden - Belgique Du 12/10/2020 au 15/10/2020 à 20h Théâtre de l’Ancre 122 rue de Montigny Téléphone : +32 (0)71.314.079. Site du théâtre Réserver   Namur - Studio - Belgique Du 20/10/2020 au 31/10/2020 à 18h ou 19h Théâtre de Namur 2, rue du Théâtre Téléphone : 081 226 026 ou 070 22 88 88. Site du théâtre Réserver   Bruxelles - Salle Jacques Huisman - Belgique Du 26/02/2021 au 06/03/2021 à ma ve sa 20h me 19h30 Théâtre National Boulevard Emile Jacqmain B-1000 Bruxelles, Bruxelles Téléphone : 022034155. Site du théâtre Réserver   Verviers - Belgique Le 11/03/2021 à 20h Centre culturel Espace Duesberg Boulevard de Gérardchamps, 7C Téléphone : 087/39 30 60. Site du théâtre Réserver  

Normal

de Isabelle Darras, Elisabeth Ancion

Jeune public dès 10 ans Théâtre
Mise en scène : Isabelle Darras, Elisabeth Ancion
 
Avec : Audrey Dero, Sandrine Hooge, Catherine Mestoussis

Collaboration à l’écriture : Audrey Dero, Sandrine Hooge, Catherine Mestoussis
Assistanat création : Céline Dumont
Assistanat résidence : Alice Hubball
Création lumière, direction technique : Jérôme Dejean
Régie (en alternance) : Jérôme Dejean / Grégoire Tempels
Scénographie : Saskia Louwaard, Katrijn Baeten
Conception, réalisation accessoires : Céline Dumont, Elisabeth Ancion, Jérôme Dejean, Laurent Steppe, Isabelle Darras
Costumes : Élisabeth Ancion
Marionnettes : Carole Allemand (Dolly), Joachim Jannin (la grand-mère)
 Vidéo : Eve Martin, John Pirard, Vera Fonteyne, François Necken
Création sonore : David Chazam 
Création sonore étape de travail : Vincent Cahay
Construction : Ateliers du Théâtre National Wallonie-Bruxelles
Renfort construction : Fabien Laisnez
Voix off :Gregory Houben
Conseils dramaturgiques : Dominique Roodthooft
Photos : Dominique Houcmant/Goldo, Isabelle Darras
Développement, diffusion : BLOOM Project

Durée : 1h  

Production déléguée : Mars/Mons Arts de la Scène
Coproduction : After Party//Cie, maison de la culture de Tournai, Théâtre National Wallonie-Bruxelles, Théâtre Royal de Namur, Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville-Mézières, La Coop asbl, Shelter Prod
Soutiens : Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles - service du théâtre, Taxshelter.be, ING, tax-shelter du gouvernement fédéral belge
Aides : SACD, Théâtre des Doms (Avignon), Maison de la Marionnette (Tournai), Le Corridor (Liège), de Factory/Festival de Liège, de La Roseraie (Bruxelles), Théâtre de l'Ancre, l'Eden (Charleroi), Centre culturel de Verviers, Le Bosco sprl
Remerciements : Bureaux des objets trouvés (Liège, Bruxelles, Tournai) ; Valérie Lesort, Stéphane Bissot, Bouli Lanners, Maia Baran, Anne Paulicevich,Frédéric Fonteyne, David Chazam, Steven Haine, Frank et Nicolas Pepermans, Florence Meur, Isabelle Huart, Serge Bodart, Pierre Clément, Nadine Dhoor, Christelle Darras, Axel De Booseré, Patrick Donnay, Danielle Parmentier, Jade et Vincent Eloy, Romain Laval, Delphine Bibet, Benoît Devos, Michel Dejeneffe

Compléter : http://www.ruedutheatre.eu/article/2346/silence/

                   http://www.ruedutheatre.eu/article/170/fragile/