Publié le 5 avril 2019
La compagnie Face Nord nous propose une version de la célèbre nouvelle de Maupassant dans un décor sombre et sous forme de monologue rythmé par des interventions lyriques et des pauses picturesques. Une mise en scène simple et ingénieuse qui fait monter la tension crescendo jusqu’au dénouement tragique. Une grande justesse d’interprétation de la part d’un acteur artiste, et un personnage mystérieux incarné par une comédienne lyrique.

Monsieur Maufrigneuse était un bourgeois dans une grande maison au bord de la Seine, d’où il pouvait voir passer les bateaux, ça il le sait. Depuis, il a perdu le droit à la dignité de se faire appeler Monsieur, et Maufrigneuse nous raconte comment il en est arrivé là. Si nos sens sont capables de nous jouer des tours, les siens vont jusqu’à voir des objets bouger, entendre des murmures et sentir une présence à ses côtés.

Avec son air perdu entre dépression et démence, ce pauvre homme partage avec nous sa certitude de l’existence de cette entité, et ses théories et stratagèmes pour s’en débarrasser. Interprété par une femme à la fois inquiétante et poétique, le Horla se joue visiblement (et invisiblement) de lui, lui souffle des réponses, apparait et disparait sous les lumières de la scène. 

Quand certains ont des amis imaginaires, Maufrigneuse a manifestement un ennemi invisible. Il installe le public dans sa confusion et nous livre ses peurs au travers d’un récit, d’une enquête personnelle au travers de ses pensées. Quand on recherche de la logique dans des événements qui semblent relever de la folie, plus rien n’est sûr.

Ses craintes se dessinent dans un décor épuré, comme un rappel du vide dans lequel glisse petit à petit notre protagoniste. Une scène petite et sombre, des lumières aveuglantes, des peintures frénétiques, des chants en d’autres langues, tout est réuni pour perdre l’audience dans l’obscurité du doute. 

Contée avec talent et inventivité, cette version du Horla offre au public trois personnages avec trois sensibilités : théâtre, lyrisme et art pictural. Trois façons efficaces de transmettre les émotions de Maufrigneuse au centre de ce mystère fantastique.



Source : www.ruedutheatre.eu Suivez-nous sur twitter : @ruedutheatre et facebook : facebook.com/ruedutheatre
Lyon - Quais du Polar Du 26/03/2019 au 07/04/2019 à mar-sa 20h30, di 17h Théâtre des Marronniers 7 rue des Marronniers, 69002 Lyon Téléphone : 04 78 37 98 17. Site du théâtre Réserver  

Un Horla

de Guy de Maupassant

Mise en scène : Jérôme Sauvion
 
Avec : Jérôme Sauvion, Isabelle Bonnadier

Conception, adaptation : Jérôme Sauvion

Univers sonore : Isabelle Bonnadier

Regard : Serge Pillot

Lumière : Pascal Nougier

Durée : 1h15 Photo : © Face Nord Cie  

Production : Face Nord Cie

Lire : Guy de Maupassant, Le Horla ( https://www.atramenta.net/lire/le-horla-1887/2590 )