Publié le 24 janvier 2018
Le théâtre de l’Essaïon ressuscite Victor Hugo dans une mise en scène intimiste et des envolées lyriques qui questionnent notre (rapport au) monde.

Avez-vous déjà pensé à ressusciter l’un de vos idoles de la littérature française ? Par exemple, Victor Hugo ? Pour savoir ce qu’il raconterait de lui, de notre monde, de notre existence, du sens de la vie… Eh bien, l’Essaïon l’a fait avec une création inédite - Hugo, l’interview - signée par l’auteur et interprète Yves-Pol Deniélou. Dans les caves voûtées de ce théâtre en plein cœur de Paris, s’élèvent la voix profonde et le visage sage d’un Victor Hugo approchant la quarantaine. Il est seul sur scène, dans une ambiance tamisée, avec pour seuls accessoires une chaise et de l’eau. Une voix féminine, off, intervient à la manière d’une speakerine. On comprend qu’il est l’invité spécial d’une émission radio qui redonne vie à d'illustres figures disparues.

Après une présentation sommaire, elle démarre son interview, à la fois généraliste et précise. Ce qui est drôle, de prime abord, est ce renversement de rôle : la voix semble venir de l’au-delà alors qu’elle est bien vivante, actuelle. Tandis que Victor Hugo se tient bien là, devant nous, alors que décédé depuis deux siècles. Cette inversion entraîne une plongée soudaine dans son époque, un XIXème brillant d’épopées politiques et de mœurs libertaires.

Aux questions simples succèdent des réponses complexes, amples qui durent entre 5 à 15 minutes. L’interview n’est qu’un prétexte pour déclamer la prose humaniste de Hugo, une prose méconnue tirée de son journal et de ses préfaces. L'histoire qui nous est contée ici est à la fois intime - sur une enfance heureuse auprès de sa mère, mystique auprès de son précepteur, cruelle auprès de ses camarades, politique – sur son engagement pluriel et son analyse encore actuelle de la guerre et du fanatisme, et surtout, philosophique – avec de nombreuses leçons de vie. Dont le bien-connu : « Être bon ».

Dans cette interprétation habitée par le souffle d'une admiration sans précédent, Yves-Pol Deniélou revèle le visage de celui qui se dit traducteur des « grondements, des hurlements, des murmures et de la rumeur des foules. » Il le fait revivre avec la sagesse passionnée d'un homme qui sait avoir tout compris aux secrets de la vie, de l’âme et de ses tourments.

C’est beau, c’est fort et ça remet les idées en place. 



Source : www.ruedutheatre.eu Suivez-nous sur twitter : @ruedutheatre et facebook : facebook.com/ruedutheatre
Paris Du 15/01/2018 au 01/05/2018 à Les lundis et mardis à 19h30 Théâtre de l’Essaïon 6 rue Pierre au Lard 75004 Paris Téléphone : 01 42 78 46 42. Site du théâtre  

Hugo, l'interview

de Victor Hugo / Yves-Pol Deniélou

Théâtre
Mise en scène : Charlotte Herbeau
 
Avec : Yves-Pol DENIÉLOU
Durée : 1h05 Photo : © DR