Publié le 6 décembre 2017
Le Châtelet produit au Grand Palais la fameuse comédie musicale « Singin’ in the rain » dans une adaptation scénique astucieuse de Robert Carsen. Époustouflante d’énergie, la troupe d’artistes joue la comédie, chante, danse, fait des acrobaties.

En travaux jusqu’en 2019, le Châtelet se délocalise au Grand Palais pour les fêtes. Avec l’adaptation pour la scène de LA comédie musicale par excellence, « Singin’ in the rain », le film dont les images et les refrains, les musicals, sont encore dans toutes les têtes. Or déménager toute une salle et une scène aussi importantes que celle du Châtelet pour l’espace, non moins gigantesque, mais non conçu pour le spectacle, du Grand Palais relève de la prouesse technique. Plateau, gradins, coulisses, fosse d’orchestre, machinerie, système de cintres, et même une piscine d’eau pour faire tomber l’averse indispensable au ballet qui fait le titre du spectacle… tout a été reconstitué pour accueillir chaque soir pendant les fêtes 2400 personnes.

La salle proprement dite et le plateau ont été placés juste sous la coupole de la grande verrière du Grand palais. Sans que la production à grand spectacle ne souffre de la transposition, tant la profondeur de la scène et la hauteur de la verrière offrent de possibilités. Tout autour de cette salle en gradins à l'italienne sont installées des activités qui évoquent le climat d’Hollywood où le film a été tourné : initiation aux claquettes, karaoké, séance photo autour du fameux réverbère (mais sans la pluie battante) où a lieu le ballet, food trucks… De quoi distraire et sustenter le public avant le spectacle et pendant l’entracte.

La production a été rôdée au Châtelet en 2015 dans la mise en scène, brillante et efficace, de Robert Carsen, spécialiste des spectacles d’opéra. Avec sur la plateau la même équipe, ultra-performante, d’artistes anglo-saxons qui se démène sans compter et l’Orchestre Pasdeloup dans la fosse. La scène est une reproduction des gigantesques salles de cinéma des années trente avec un grand rideau serti dans un cadre en trompe l’œil constiué de lumières mouvantes.

L’action, calquée sur celle du film de Stanley Donen et Gene Kelly (1952), se situe à l’époque du passage du cinéma muet au parlant, en 1927, avec des films encore en noir et blanc. Pour rester dans cette esthétique rétro, les décors et costumes de la version pour la scène exploitent toutes les nuyances du gris, du noir au blanc. En live comme à l'écran, la comédie musicale traite du cinéma dans le cinéma avec pour thème central l’irrésistible ascension d’une jeune fille anonyme et la chute  de la star consacrée, affligée d’une voix de crécelle et d’une bêtise crasse.

Artistes très pros

Débordant d’astuces de mise en scène, le spectacle met en place la mécanique parfaitement bien rodée des films de backstage musicals où est révélé l’envers du décor, sur scène, dans la fosse, devant et derrière l’écran sur lequel sont projetés les essais du film parlant. Très savante, l’utilisation des lumières donne l’illusion des techniques cinématographiques : gros plans, zooms, travelings... Le tout ponctué de chorégraphies extrêmement rodées, exécutées par des artistes très pros qui savent tout faire : jouer la comédie, chanter, danser (avec ou sans claquettes), et même pour certains se lancer dans d’époustouflantes acrobaties. Sans oublier les chorus girls and boys qui forment des chœurs parfaitement réglés et qui font de la pièce un spectacle aussi euphorisant, entraînant que le film. Avec ce petit grain d’unique qui différencie les spectacles de théâtre de ceux de cinéma, forcément tous identiques.

Au finale, en guise de rappel, toute la troupe reprend - en couleur, cette fois - la fameuse chanson du titre avec les cirés jaunes et les parapluies multicolores qui font l’affiche du film. On ne s’en lasse pas !



Source : www.ruedutheatre.eu Suivez-nous sur twitter : @ruedutheatre et facebook : facebook.com/ruedutheatre
Paris Du 28/11/2017 au 11/01/2018 à 20h Théâtre du Châtelet 1, place du Châtelet 75001 Paris Téléphone : 01 40 28 28 40. Site du théâtre Réserver  

Singin' in the rain

de Betty Comden et Adolph Grenn

Spectacle musical
Mise en scène : Robert Carsen
 
Avec : Dan Burton, Daniel Crossley, Monique Young, Emma Kate Nelson, Robert Dauney, Jennie Dale, Matthew Gonder, Matthew Jeans, Michelle Bishop

Direction musicale : Gareth Valentine
Chorégraphie : Stephen Mear
Costumes : Anthony Powell
Décors : Tim Hatley
Dramaturgie : Ian Burton
Lumières : Robert Carsen et Giuseppe di Iorio
Reprise de la chorégraphie : Jo Morris

Durée : 3h Photo : © Vincent Pontet