Publié le 27 février 2017
Feu Henri devrait reposer en paix. À l’heure de la cérémonie funèbre, il n’en est rien : sa femme, son ex et sa maîtresse se retrouvent comme pour montrer qui est celle qui éprouve le plus gros chagrin.

Des femmes amoureuses du même homme qui se retrouvent à l’occasion de sa mort n’est pas un thème neuf. On connaît « Le Défunt » d’Obaldia, par exemple. L’originalité de cette pièce-ci, c’est qu’elle se déroule sans paroles. Nous avons droit à des mimiques, des gesticulations, des soupirs, des sanglots, des cris de douleur, des chants en guise de rituels.

Cet arsenal d’expressions du chagrin se double des réactions de rivalité entre ces trois amoureuses qui usent à foison de la jalousie, du mépris, de l’affirmation de leur pouvoir de séductrices, de la certitude d’avoir été l’élue la mieux choyée.

Qu’elles soient donzelles ou viragos, égéries ou matrones, ce qui les unit, l’amour envers un même mortel, est aussi ce qui les oppose. Sur cette tension est bâti le mécanisme comique de la pièce. Très vite, il y aura surenchère entre elles avec quelques moments d’accalmie. Notamment lors de certains chants.

Ainsi durant la reprise en chœur, avec le public mis à contribution, de la célèbre chanson de Gainsbourg « Je t’aime moi non plus ». Idem lorsque reniflements et lamentations se produisent sur un rythme de bossa nova.

Le spectacle oscille entre farce burlesque et humour noir. Il ne s’interdit pas quelques inévitables redites dans les grimaces. Il s’épanouit à travers plusieurs occasions : le dépôt d’un rouge baiser sur le portrait du défunt, un fandango déchaîné scandé par les talons sur les planches du plateau, la voix transformée de celle en qui se réincarne fugacement le trépassé, le jeu avec l’urne contenant les cendres du disparu toujours présent…



Source : www.ruedutheatre.eu Suivez-nous sur twitter : @ruedutheatre et facebook : facebook.com/ruedutheatre
Thoricourt (Silly) - Théâtre au vert (église de Thoricourt) - Belgique Le 26/08/2016 à 22h Le Guinguet 30 rue de Silly Site du théâtre Réserver   Enghien - Belgique Le 31/03/2017 à 20h Maison Jonathas 7 rue Montgomery Téléphone : 02 396 37 89 . Site du théâtre Réserver  

Henri

de Clara Lopez Casado, Justine Moreau, Celine Pelli

Théâtre chanté sans paroles Théâtre
Mise en scène : Louis Spagna
 
Avec : Clara Lopez Casado, Justine Moreau, Marie Limet

Aides à la création : Marie-Sophie Talbot, Gaspard Herblot
Soutien : La Roseraie, C.A.R.,  Centre Culturel Bruegel, Théâtre des Doms (Avignon), Latitude 50, Compagnie de la Casquette, Recyclart,  Maison de la création Bruxelles-Nord, Coiffure Liliane, Tournées Art et vie,  Asspropro

Durée : 1h10 Photo : © Daniel Pilette  

Production : Cie Ô quel Dommage !