Saint-Félix
Jennifer MAYEUR Lyon
Contact
Publié le 6 octobre 2020
Cette pièce est le résultat d’un travail de fond mené par l’ensemble de l’équipe dans un petit hameau de France. La justesse dont font preuve les comédiens dans leur interprétation n’est qu’un exemple de l'imprégnation qui a été recherchée ici. Saint-Félix nous dévoile l’intimité de ce village, avec pour fil rouge la disparition mystérieuse d’une de ses habitantes. Une pièce originale qui transforme les scènes en de réels moments de vie.

Tout commence dans le noir total avec des témoignages qui se succèdent, puis se dévoile la scène, et ses protagonistes accompagnés du Maire. Notre visite du hameau commence, et on y découvre ce village français d’une trentaine de riverains. Si la région n’est pas précisée, c’est ce genre d’endroit que nous connaissons tous ou dont nous avons entendu parlé, sans jamais nous y arrêter. 

Sous nos yeux le décor s’installe sous forme de maquette. Et les interviews commencent. Elles nous racontent le coup de foudre des habitants pour la région, leurs anecdotes, leur vie quotidienne, leur expérience. Il y a de tout âge, de tous types, anciens, jeunes couples, timides, introvertis... Mais sous fond de bienveillance et de paix, on découvre des gens attachés à leurs habitudes, certains devenus même réfractaires au changement. On s’arrête devant la maison de Lucie, une personne aimée de certains, qualifiée de “toxique” par d’autres. On apprend qu’elle voulait organiser une fête, puis a disparu. Le souhait général de calme et de paix aura-t-il eu raison d’elle ?

“L’expérience du réel”

Autour de ces histoires qui sonnent plus vraies que nature, on reconstitue laborieusement l’histoire de cette jeune trentenaire qui a tout quitté pour se lancer dans le fromage de chèvre. Les voisins semblent mal à l’aise à la mention de son prénom. Les questions des journalistes se multiplient, mais le mystère reste malheureusement complet, laissant chacun à ses propres conclusions.

Comme dans la vraie vie on se coupe la parole, on dit tout, ou pas. La mise en scène accompagne vivement ce voyage, et le plateau devient le hameau sous des lumières bien travaillées. C’est une enquête qui se déroule devant nous, mais qui s’est aussi réellement passée. Élise Chatauret a découvert cet endroit et y a emmené toute son équipe (dramaturge, comédiens, scénographe et créatrice lumière). On mélange donc ici fiction et réalité, sans vraiment parvenir à déceler le vrai du faux. 

Traité comme un documentaire, cette plongée à Saint-Félix soulève plusieurs réflexions. La vague de retour à une vie plus simple et plus proche de la nature, le souhait d’être hors du temps, loin de tout, d’être coupé du Monde. Il y a aussi ces agriculteurs qui disparaissent au fur et à mesure, et ceux qui restent, avec leurs histoires bien à eux ! Le souvenir de ces commerces, quand la ville était plus vivante, le climat et les temps qui évoluent, la modernité contre le traditionnel, la bienveillance - ou pas - face à la différence. 

Lyon Du 22/09/2020 au 03/10/2020 à 20h30 Théâtre des Célestins 4 rue Charles Dullin 69002 Lyon Téléphone : 04 72 77 40 00. Site du théâtre  

Saint-Félix

de Élise Chatauret

Théâtre
Mise en scène : Élise Chatauret
 
Avec : Justine Bachelet, Solenn Keravis, Emmanuel Matte, Charles Zévaco

Dramaturgie, collaboration artistique : Thomas Pondevie

Création sonore : Lucas Lelièvre

Scénographie, costumes : Charles Chauvet

Marionnettes : Lou Simon

Lumières : Marie-Hélène Pinon

Durée : 1h15 Photo : © Hélène Harder  

Production : Compagnie Babel-Elise Chatauret

Coproduction : MC2 Grenoble ; Création FACM / Festival théâtral du Vald’Oise ; Le POC – Alfortville

Soutiens : Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France – Ministère de la Culture ; Théâtre Ouvert, Théâtre des 2 Rives (Charenton-le-Pont); Cent Quatre (Paris); Arcadi Île-de-France; département du Val de Marne; Fonds SACD pour le théâtre; ADAMI, SPEDIDAM; La Compagnie Babel; ville d’Herblay; DRAC Ile-de-France; Conseil général du Val d’Oise; Festival théâtral du Val d’Oise.

Participation artistique : Jeune théâtre national

Résidence artistique : Théâtre Roger Barat (Herblay)