L'Adami refait son Off
Jean-Pierre BOURCIER Paris
Contact
Publié le 29 juin 2010
Elle apporte une aide financière, l'Adami, à des compagnies professionnelles montrant leurs créations dans le festival Off d'Avignon. Elles sont 13 cette année œuvrant en théâtre, musique ou danse. Gros plan sur cette 4è opération de « En compagnie de l'Adami » 2010.

D'abord, quelques points à rappeler. L'Adami est une « société » qui perçoit des droits sur le travail enregistré des artistes-interprètes (solistes, chefs d'orchestre, chanteurs de variété...) et qui, ensuite, les répartit. Les trois-quarts vont aux ayant-droits et le quart restant des droits perçus va à la diffusion, la formation et autres créations de spectacles vivants. C'est l'action « solidarité active », soulignent deux membres du conseil d'administration de l'Adami, Benoist Brione (le secrétaire général) et Jean-Paul Tribout. Il précisent : « Nous ne gérons pas l'argent du public mais l'argent des artistes. Pas question de léser les contribuables ».

En 2009, cette action artistique a « récolté » quelque 11 millions d'euros. Près des deux-tiers vont aux compagnies déclarées professionnelles (au moins 3 artistes rémunérés; un certain nombre de représentations...) et ayant fait acte volontaire pour être soutenue par l'Adami. C'est donc le cas des 13 créations présentées cette année dans le Off qui vont concourir pour le Prix du Public, remis le 23 juillet. Ce nombre de créations marque une baisse. En 2007, 26 spectacles avaient été soutenus.

Messieurs Brione et Tribout reconnaissent qu'il y a une baisse de la perception globale des droits depuis 3 ans. Le nombre global de compagnies aidées est lui aussi en baisse, de l'ordre de 800 sur les 1200 demandes en 2009. Il est vrai, soulignent ces deux responsables, qu'au fil du temps, les conditions pour être éligible aux aides deviennent de plus en plus difficiles.

Après ce « comment ça marche », petit zoom sur les spectacles. On pourra retrouver les compagnies labellisées 'Adami' dans l'imposant catalogue général du Off, mais il existera aussi un document plus léger  -32 pages avec portraits des 13 créations et rappel des 27 reprises déjà soutenues- pour se retrouver « en compagnie de l'adami ». Plus de 30.000 exemplaires seront distribués dans Avignon. Notamment au Conservatoire (Place des Halles), un lieu où seront organisés des rencontres avec des artistes, des master classes, des débats, des rendez-vous experts, des échanges 'pros'...

L'Adami refait son Off

Au menu côté théâtre

- Retour surprenant et décalé sur les grandes figures de la tragédie avec la Compagnie de l'Arcade qui présente « La Revue tragique » au Collège de la Salle (13h45);

- Au théâtre des Halles (14h), voyage avec cinq personnages en quête d'eux-mêmes dans « Simples Mortels », une mise en scène d'Alain Timar;

- La Compagnie Caravane adapte le célèbre « Vol au dessus d'un nid de coucou » de Dale Wasserman, dans une mise en scène de Stéphane Daurat, au théâtre des Béliers (15h40);

- Avec « Mein Führer » au théâtre du Balcon (15h45), Philippe Ogouz se met dans la peau d'Hitler pour mieux en saisir l'horreur;

- Le Melkior Théâtre pose une sacrée question à La Manufacture (20h05) : « Esse que quelqu'un sait où on peut baiser ce soir? J'ai répondu au bois » dans une mise en scène éclairée d'Eric Da Silva;

- Le metteur en scène Jean-Christophe Dollé poursuit avec le Fouic Théâtre son théâtre citoyen et frappe ici sur les murs de la psyché avec « Abilifaïe Léponaix » au théâtre du Rempart (21h50);

Côté danse

- Hip hop au Grenier à Sel (17h10) avec « A Story about... being free » de la Compagnie KLP-Kebrea Lock pop;

Côté musique

- Théâtre musical avec « Fatrasie, ou La fabuleuse histoire de Louis Leroy » par le groupe Les Epis noirs/Ainsi va la vie, au théâtre des Béliers, 10h30;

- Au théâtre de L'Ange à 12h, « Et Vian! A nous trois! »;

- Au théâtre du Petit Chien à 14h15, « Moby Dick, ou le Chant du monstre » d'après Melville;

- Au théâtre du Chien qui fume à 17h25, comédie musicale avec « Je t'aime, tu es parfait...: change! » dans une mise en scène de Christophe Correia;

- Au Tonneau Manège/Ilot Chapiteau (Ile de la Barthelasse) à 19h, « Ce que je veux » dans une mise en scène de Christophe Thiry;

- Au théâtre des Lucioles à 19h35, les cinq voix de Vocal 26/Evasion dans une mise en scène et chorégraphie de Hervé Peyrard.

à propos...

Avignon Off 2010 du 7 au 31 juillet

Avignon Festival & Compagnies - Le OFF. Tél : 04 90 85 13 26. www.avignonleoff.com

En compagnie de l'Adami : www.adami.fr

  Photo : © Manuel Pascual