Michel VOITURIER Tournai
Contact
Publié le 1er octobre 2020
L’histoire est toute simple. Très quotidienne. Néanmoins elle est porteuse de repères initiatiques qui aideront assurément les petits à réfléchir sur leur parcours de vie et leur comportement.

Dans une région d’Espagne, la tradition est de fêter l’automne en offrant des cadeaux aux enfants. Ils les reçoivent et ensuite s’en vont vers la rivière où ils mangeront. Rien de bien sorcier. Mais sur le chemin, il est possible de rencontrer divers obstacles naturels ou humains. C’est là que se joue l’adaptation de l’enfant à son environnement, à son voisinage.

Comme la simplicité du récit, le décor est apparemment simple. Il recèle cependant du coup un appel à l’imaginaire. D’abord, il n’y a rien d’autre qu’un dispositif en bois qui ressemble un peu à une table repliée. Ensuite, puisqu’il est question du cadeau d’une paire de chaussures neuves pour remplacer celles devenues trop étroites parce qu’on a grandi, la marionnette sera la boîte qui les contenait.

En bonne logique, le reste du décor sera essentiellement confectionné à l’aide de boîtes en carton. Cet appel à l’imaginaire par transfert d’un objet réel en un autre virtuel convient toujours bien au théâtre. Il permet, inconsciemment de passer de la fonction au symbole, d’aider à sortir du quotidien vers la magie d’un récit.

Le comédien manipulateur narrateur transformera petit à petit l’espace, le déploiera, lui donnera une dimension horizontale et oblique. Il raconte la promenade du petit garçon qui étrenne ses souliers neufs, doit être attentif à ne pas les abîmer, doit se méfier d’un voisin acariâtre et ronchon, doit éviter les pièges des roseaux… Bref, il suit un chemin de vie sur lequel il grandit de rencontre en rencontre vers son autonomie.

En une demi-heure, une tranche de vie s’est déroulée devant les yeux des enfants. Il y a matière pour eux à rêver, à commenter, à vivre au-delà du spectacle. Sans violence, sans décor sonore abrutissant, sans parole inutile. Sans technologie envahissante. Simplement entre parole et gestes, objets et personnages.

Mes nouvelles chaussures
Tournai - Festival Découvertes Images Marionnettes - Belgique Du 25/09/2020 au 26/09/2020 à ve 13h30 sa 10h30 Centre de la Marionnette 47 rue Saint-Martin Téléphone : +32 (0)69 88 91 40 . Site du théâtre Réserver  

Mes nouvelles chaussures

de Jordi Palet i Puig

Théâtre d'Objets dès 3 ans Jeune Public
Mise en scène : Jordi Palet i Puig
 
Avec : Tian Gombau

Scénographie, objets : Isa Soto
Musique : Òscar Roig
Enregistrement : Temps Record
Musiciens enregistrement : Olvido Lanza, Benet Palet, Pep Pascual
Éclairage : Xavi Prieto
Costumes : Hernán Martínez
Vidéo : Xavi Manzanet

Durée : 30' Photo : © Àlvar Buch  

Production : Tian Gombau
Distribution : Mélanie Lefebvre
Thème : "Bujaraloz by night" de Carles Santos
Soutien: L' Institut Valencià de Cultura-Generalitat Valenciana
Collaboration : Théâtre Municipal Francesc Tàrrega (Benicàssim), Auditorium Municipal (Vinaròs),  Centre d'Arts Scéniques (Terrassa-CAET)