Avignon 2020, les Festivals en mode off
Karine PROST Avignon
Contact
Publié le 14 avril 2020
Suite à l'intervention du Président de la République, les annonces d'annulation des festivals s'enchaînent. Avignon et sa grande fête du théâtre n'y font pas exception.

Il n'y aura donc pas de "festival d'Avignon" cette année. C'est une première. Car si le "In" avait déjà annulé son édition en 2003, pour cause de grève des intermittents du spectacle, le Off avait résisté. Mais la résistance, face à l'épée de Damoclès que représente le COVID-19, n'est pas de taille cette année. Et l'allocution du Président Macron du 13 avril aura mis fin à toute forme de suspens.

Dans un communiqué laconique, rédigé dès la fin de l'intervention du Président, Olivier Py et Paul Rondin prennent acte de sa décion et indiquent que "les conditions ne sont plus aujourd’hui réunies pour que se déroule la 74e édition qui devait se tenir du 3 au 23 juillet 2020."  Si, officiellement parlant,  la décision d'annulation ne sera entérinée que le 20 avril prochain par le Conseil d’administration de l’Association de gestion du Festival d’Avignon, l'annulation est d'ores et déjà actée.

Quid du off ?

A cette heure, les responsables d'Avignon, Festival et Compagnies n'ont pas communiqué sur l'annulation du Off. L'association n'étant pas programmatrice, elle n'a pas la capacité juridique d'annuler vértiablement la tenue du festival off.  Cependant, la décision d'interdire au niveau national toute forme de représentation théâtrale jusqu'à la mi juillet rend, de fait, toute velléité de maintien du Off caduque.

L'annulation du Off ne fait donc aucun doute et devrait permettre de rassurer les "Scènes d'Avignon" (Théâtres du Balcon, du Chêne Noir, du Chien Qui Fume, des Halles et des Carmes) qui demandaient le 10 avril dernier une décision politique claire face au risque de désaffection du festival.

Elles s'inquiétaient en effet de savoir quel public espérer face à la crainte de diffusion du virus : "quelle serait la fréquentation des théâtres dans un contexte de crise économique internationale ? Et dans quelle atmosphère ? Le théâtre étant le lieu d’expression privilégié de la pensée et des sentiments humains, d’ouverture sur le monde, il nous paraît inconcevable d’imaginer un public masqué et apeuré parcourir nos théâtres et la Cité des papes. Le courage bien souvent est dans la prudence, parfois dans le renoncement."

Pour la toute première fois donc, les festivals d'Avignon n'auront pas lieu. La sagesse sanitaire aura eu raison de l'effervescence créatrice. Pour un temps seulement. L'édition 2021 ne devrait en être que plus belle.