Pinocchio le Kikirga
Michel VOITURIER Bruxelles
Contact
Publié le 27 décembre 2019
Une transposition du populaire conte de Collodi dans l’Afrique d’aujourd’hui qui actualise l’histoire en lui donnant une signification particulière à travers l’évocation de la problématique de l’illusion d’un eldorado européen dans le mental des migrants.

Issu d’une coopération entre la compagnie belge du Théâtre des 4 Mains et de la troupe burkinabée du Théâtre Soleil lors d’une résidence visant à encourager le théâtre Jeune Public en Afrique francophone de l’Ouest, ce spectacle remplace l’apprentissage de l’autonomie du galopin-marionnette italien par l’illusoire fuite des réalités de pays émergents vers le mirage d’anciens pays colonisateurs.

Résultat, un spectacle coloré qui mêle l’imaginaire africain, ses musiques, son jeu théâtral très corporel. De la fiction originelle, demeurent la transformation d’un pantin en enfant, la présence d’une conscience, l’allongement du nez à chaque mensonge, l’aspiration à une existence d’opulence et de notoriété, les tentateurs manipulateurs malsains, la créature féérique incarnant le bien, le voyage dans le ventre d’un poisson.

La couleur locale éclate dans les costumes, les masques, les mélodies et les ryhmes sur instruments typiques, l’intervention de figures mythiques autochtones (Mamiwata, Mamio, Siapopo et Guiro, Bala le Mignon, Périmpé…). La mise en scène, dynamique, profite d’éléments de décor mobiles, sortes de portiques nantis de rideaux en bandes de tissus, servant de coulisses où emprunter accessoires ou masques et d’accès rapides pour surgir ou disparaître, qui permettent aussi des modulations permanentes de l’espace scénique.  

Pinocchio au pays des migrants

Le point de vue adopté qui actualise un conte intemporel est un atout supplémentaire. Le mirage dénoncé d’un Occident de nantis, de prospérité généralisée, d’avenir radieux s’avère message fort, susceptible d’éviter des dérives tragiques comme il y en a trop. La transformation métaphorique de la baleine initiale de l’histoire de Pinocchio en requin convient fort à  la mentalité des passeurs syriens ou autres exploitant misère, espérance et crédulité.

Au passage, d’autres problèmes sont soulevés qui ajoutent des pistes de réflexions supplémentaires, telles celle de l’opposition entre générations, celle du pillage plus ou moins mafieux du patrimoine archéologique local qui appauvrit la culture autant que l’exil de cerveaux et d’énergies indispensables à l’évolution d’un pays.

Bruxelles - Noël auThéâtre - Belgique Du 26/12/2019 au 27/12/2019 à je 14h ve 16h La Montagne magique 57 rue du Marais Téléphone : 00 32 (0)2 210 15 90. Site du théâtre Réserver   Saint-André-lez-Lille - Noël auThéâtre Le 28/12/2019 à 10h30 15h Le Zeppelin 23, rue Alsace-Lorraine Téléphone : 03.62.65.82.01. Site du théâtre Réserver  

Pinocchio le Kikirga

de Thierry Oueda d'après Collodi

dès 6 ans Jeune Public
Mise en scène : Thierry Oueda (BF) , Marie-Odile Dupuis (B)
 
Avec : Comédiens : Adissa Ilboudo (BF), Evariste Ouili (BF), Jérôme Poncin (B), Violette de Leu ; Musiciens : Sami Kimpe (BF),Yacouba Drabo (BF)

Adaptation : Thierry Oueda (BF)
Régie lumière : François De Myttenaere (B)
Scénographie : Aurélie Deloche (B) assistée de Farouk Abdoulaye (Bénin), Berthé Idrissa (BF), Céline Kaboré (BF), Noufou Guiro (BF), Margaux Vandervelden (B), Marine Rillard (B)
Aide : Wallonie-Bruxelles International, Fédération Wallonie-Bruxelles, Province du Brabant wallon, Commune de Beauvechain

Durée : 1h Photo : © Ger Spendel  

Coproduction : Théâtre des 4 Mains (Belgique), Théâtre Soleil (Burkina Faso)

Comparer : version Le Louet ( http://www.ruedutheatre.eu/article/334/un-pinocchio-de-moins/ )

                 version Boesmans-Pommerat ( http://www.ruedutheatre.eu/article/3706/pinocchio/ )

                 version El Asri-Saez ( http://www.ruedutheatre.eu/article/1863/les-aventures-de-pinocchio/ )

                 version Savitzkaya-Varrasso (http://www.ruedutheatre.eu/article/1535/pinocchio-le-bruissant/ )

                 version Pommerat (http://www.ruedutheatre.eu/article/575/pinocchio/ )