Noël TINAZZI Paris
Contact
Publié le 29 octobre 2019
Nouveau spectacle créé par la chorégraphe Crystal Pite pour le Ballet de l’Opéra de Paris, au Palais Garnier, « Body and Soul » organise une attraction/répulsion dynamique entre les individus et le groupe.

Après The Seasons' Canon, création très remarquée en 2016, Crystal Pite retrouve les danseurs du Ballet de l’Opéra pour une nouvelle pièce, Body ans Soul. Il faut se fier à ce titre, avec la dualité qu’il suppose entre l’esprit et le corps, pour comprendre les intentions un peu absconses de la chorégraphe canadienne, formée au Ballet de Francfort sous la houlette de William Forsythe. Intentions qui sont développées dans le programme et qui visent à élargir cette dualité au conflit entre l’individu et le groupe.  Mais au-delà du propos abstrait, sa danse fourmille de détails virtuoses et lance les 36 danseurs du Ballet de l’Opéra national de Paris dans une dynamique effrénée et communicative.

Dualité, donc, à l’intérieur des individus et entre les individus, lesquels sont en quête de singularité et qui pourtant aspirent à la connexion, à la communion via une transformation commune. Le spectacle, court, 1h 30 en tout,  est organisé en une série de duos enchaînés, duos entre deux individus, entre deux groupes ou entre deux espèces. Il est scindé en deux parties  séparées par un entracte.

La première, qui entremêle Préludes de Chopin et musique originale de Owen Belton, fait entendre en voix off un court texte de Crystal Pite, dit par l’actrice Marina Hands, et répété à satiété. Animés comme des marionnettes par cette voix qui semble leur commander leurs mouvements, le duo de danseurs présents sur la scène sont simplement nommés Figure 1 et Figure 2. Mais la voix off élargit cette appellation au groupe de danseurs qui envahit ensuite le plateau, divisés en deux entités séparées avec chacun un(e) danseur(se) qu’on peut qualifier de meneur(se).

Enorme surprise

La deuxième partie montre comment les individus tendent à se fondre dans le groupe au fur et à mesure de l’évolution de la pièce selon un crescendo au terme duquel on ne sait plus si c’est la voix off, devenue indistincte, indéfinissable, qui commande leur mouvement ou l’inverse.
 
L’étrangeté qui baigne le spectacle culmine dans l’épilogue inattendu qui suit le baisser de rideau et qui ménage une énorme surprise. La scène s’est transformée en une sorte de ruche dorée dans laquelle une foule de créatures s’activent. Avec leurs membres terminés par de grandes pinces, leurs mouvements individuels très saccadés, et leurs danse de groupe parfaitement synchronisée, ces créatures évoquent inévitablement de grands insectes.

Cette organisation est-elle le modèle social visé par Crystal Pite ? On le suppose. Mais ce qui crève les yeux, c’est l’enthousiasme et la virtuosité dont fait preuve toute la troupe, manifestement emballée par le projet de la chorégraphe. 

Body and soul
Paris Du 26/10/2019 au 23/11/2019 à 20h Opéra Garnier Place de l'Opéra Téléphone : 08 92 89 90 90. Site du théâtre Réserver  

Body and soul

de Crystal Pite

Danse
Mise en scène : Crystal Pite
 
Avec : Etoiles et danseurs du Ballet de l'opéra national de Paris

Musique originale : Owen Belton
Texte : Crystal Pite
Voix : Marina Hands
Décors : Jay Gower Taylor
Costumes : Nancy Bryant
Lumières : Tom Visser

Durée : 1h30 Photo : © Julien Benhamou