Michel VOITURIER Avignon
Contact
Publié le 27 juillet 2019
Maeterlinck a été un des premiers francophones à écrire des pièces pour marionnettes. « La Princesse Maleine » n’en fait pas partie. Mais elle se prête volontiers à cette adaptation pour castelet.

Pour animer d’étranges marionnettes à l’anatomie composée d’éléments géométriques, ils sont deux. Ils seront également tous les deux à donner voix à l’ensemble des personnages qu’ils manipulent en parlant et installant les décors. Leur travail n’est pas commode. Et la compréhension des dialogues, surtout la perception à avoir de l’identité de chaque interlocuteur, est malaisée.

Lorsqu’on a affaire à des polichinelles traditionnels, il suffit d’agiter quelque peu le pantin personnage pour que le public se repère. Dans le cas précis du Théâtre sans Toit,  leur conformation, esthétiquement intéressante, ne permet guère de gestuelle.  Puisque les comédiens-marionnettistes ne sont pas parvenus à typer vocalement la totalité des protagonistes, il y a des moments de flottements.

L’ensemble est intéressant avec son castelet à cadre extensible. Il permet entre autres de jouer avec des ombres chinoises, des décors en découpage, des apparitions et des disparitions. Et même des interventions directes des manipulateurs. Il est conçu de telle façon que les pantins semblent glisser avec une fluidité très particulière sur le sol qu’ils parcourent, leur accordant de la sorte une présence énigmatique que renforcent les effets musicaux efficaces de Shelley Katz.

L’histoire écrite par Maeterlinck se retrouve à travers la succession des séquences. Son fantastique poétisé perd cependant un peu de son mystère car la mise en scène accentue l’effet de distanciation que possèdent naturellement les marionnettes. Et les quelques tentatives de mise en abyme par l’irruption des comédiens-marionnettistes crée une confusion des genres plutôt disparate.

La princesse Maleine
Avignon - Avignon Off Du 05/07/2019 au 28/07/2019 à 18h30 Espace Alya 31bis, rue Guillaume Puy. 84000 Avignon. Téléphone : 04 90 27 38 23. Site du théâtre Réserver  

La princesse Maleine

de Maurice Maeterlinck

Marionnettes Jeune public dès 10 ans Théâtre
Mise en scène : Pierre Blaise
 
Avec : Mathieu Enderlin, Laure Lefort

Adaptation et mise en scène Pierre Blaise
Assistante à la mise en scèneVeronika Door
Décors et marionnettesPierre Blaise et Veronika Door – Réalisation des panneaux en collaboration avec la Fabrique Numérique de Gonesse
Composition musicale et sonore : Shelley Katz – en collaboration avec Symphonova (Royaume-Uni)
Création lumières : Pierre-Emile Soulié
Comédiens marionnettistes : Mathieu Enderlin, Laure Lefort

Lire : Hélène Beauchamp, La marionnette, laboratoire du théâtre, Montpellier, Deuxième Epoque, 2018, 480 p.

Durée : 1h Photo : © DR  

Production : Théâtre sans Toit
Soutiens : DRAC, Conseil Régional d’Île-de-France, Conseil Départemental du Val-d’Oise.

Lire : Hélène Beauchamp, La marionnette, laboratoire du théâtre, Montpellier, Deuxième Epoque, 2018, 480 p.