Noël TINAZZI Paris
Contact
Publié le 16 mai 2019
A la Villette : « Dans la solitude des champs de coton », de Bernard-Marie Koltès, mis en scène et interprété par Charles Berling. Mata Gabin donne une allure féline à ce duo de fauves.

La mise en scène hypnotique de Charles Berling de Dans la solitude des champs de coton, créée en 2016, repasse pour quelques jours seulement dans le très approprié décor de la Grande Halle de La Villette. Le metteur en scène et acteur joue le rôle du client dans cette pièce très écrite de Bernard-Marie Koltès (1985), tandis que l’actrice et chanteuse Mata Gabin joue celui du dealer (rôle habituellement dévolu à un homme). Transposition sans dommages pour la pièce, bien au contraire, tant la comédienne avec ses allures félines de rapeuse tend à chorégraphier le rapport entre les deux protagonistes, indissolublement liés l’un à l’autre dans cette impitoyable confrontation verbale et physique.

Situé dans le clair/obscur d’une nuit trouée de néons, le décor figure symboliquement l’amorce d’un pont et se prolonge dans les rangs du public comme pour l’impliquer dans la transaction dont on ne connaîtra jamais la teneur exacte. Tendu par la brûlure du désir et l’imminence du danger, l’échange, composé de monologues alternés, devient une métaphore des relations commerciales. Et finalement des rapports humains tout court.

Dans la solitude des champs de coton
Paris Du 15/05/2019 au 17/05/2019 à 20h Grande Halle de la Villette 211 Av. Jean Jaurès Téléphone : 01 40 03 75 75. Site du théâtre Réserver  

Dans la solitude des champs de coton

de Bernard-Marie Koltès

Théâtre
Mise en scène : Charles Berling
 
Avec : Mata Gabin, Charles Berling

Conception du projet : Charles Berling, Léonie Simaga
Collaboration artistique : Alain Fromager
Décor : Massimo Troncanetti
Lumières : Marco Giusti
Son : Sylvain Jacques
Assistante à la mise en scène : Roxana Carrara
Regard chorégraphique : Frank Micheletti

Durée : 1h15 Photo : © Jean-Louis Fernandez