Suzane VANINA Bruxelles
Contact
Publié le 28 février 2019
C'est l'apitoiement sur le sort des mammouths, sur leur disparition, qui fait démarrer le spectacle : l'ingratitude de cette humanité "qui leur doit tellement", mais qui "les a laissé sombrer dans l’ère glaciaire" ! Bérénice indignée y voit un parallèle avec ce qui lui est arrivé : "ils nous ont tout donné", comme elle a tout donné à sa famille, épaulant son époux, élevant leurs enfants, alors elle aussi s'est sentie frigorifiée au moment de l'affreuse nouvelle : son mari la quitte

Il est toujours intéressant d'assister à un personnage en évolution et ici c'est une petite révolution interne qui va saisir Bérénice, la quarantaine, deux enfants (Rufus et Paëlla), le type de la "femme au foyer". On ne peut s'empêcher de penser à la fameuse série TV américaine: "Desperate housewives"; le décor l'y encourage : maisonnette et jardinet proprets, pommier prometteur de belles pommes rouges... (scénographie de Thibaut De Coster & Charly Kleinermann)

La vie de "Béré" pour les quelques familiers du couple, "Minou" pour l'époux (Brice Du Laurier, chercheur passionné, conférencier spécialiste des Eburons et d'Ambiorix, professeur d'université) aurait dû se dérouler sans accrocs, sans surprises, mais sans grandes joies non plus. Or voilà que le tendre mari se prend de passion pour une jeunette, un "canon" de 22 ans, étudiante baby-sitter, et qu'il va quitter le foyer conjugal.

Une histoire assez banale en somme mais qui sera le déclencheur d'une prise de conscience de Bérénice et aura des conséquences aussi inattendues qu'inhabituelles. Après une période de "stupeur et tremblements", avec larmes abondantes, elle se plonge dans des théories psychologiques dont celles d'une certain Paul Watzlawick...

C'est la révélation ! Elle va adapter la notion de "résilience" et c'est un sentiment tout neuf que la femme trompée connaît : le désir de vengeance... détruire l'autre au risque de détruire ses valeurs, de se détruire elle-même.

L'esprit de Bérénice retrouvera une activité débordante et obsessionnelle pour imaginer les machinations et stratagèmes les plus subtilement cruels afin de pourrir la vie de Brice et accessoirement de sa Mélanie (que Bérénice appelle Melanome).

Qui a prétendu que la vengeance était un plat qui se mange froid ? Ici ce sera plutôt un volcan assoupi qui, réveillé, crachera de temps à autre une lave brûlante. La femme pâlotte a vu rouge, de victime elle deviendra héroïne faisant justice pour les mammouths et les femmes abandonnées.

Béré la soumise et Minou la perverse

Elle est proche du public, et semble vouloir le rendre complice, en toute confidence... En effet, on apprendra qu'il s'agit d'une histoire personnelle qui lui a inspiré ce monologue. Ecrit et interprété par l'auteure, mis en scène par Emmanuel Dekoninck, le ton général est à l'humour noir, au second degré féroce, au politiquement incorrect.

Geneviève Damas est auteure (romans et pièces de théâtre), metteure en scène, comédienne et a choisi de faire parler un personnage qui lui ressemble un peu, beaucoup ou pas du tout... Elle imagine une femme que rien n'arrêtera plus, une femme "sans reproches" qui ira jusqu'à faire payer le prix fort à l'infidèle, donnant un coup... de pouce au Destin en couronnement de son entreprise toute en souplesse et ironie :"Ça touche de voir quelqu’un en chaise roulante parler du destin tragique des Éburons"...

La Solitude du Mammouth
Bruxelles - Belgique Du 19/02/2019 au 02/03/2019 à Les Ma et Sa: 19h - Les Me, Je, Ve: 20h15 - le Di 24/02: 15h Théâtre des Martyrs 22 place des Martyrs, Bruxelles Téléphone : +32 (0)2 223 32 08. Site du théâtre

Tournée: Du 13 au 29/03:/2019: Tourcoing (FR), Centre transfrontalier de création théâtrale (La Virgule) - Le 30/03/2019: Waterloo (BE), Centre culturel Espace Bernier - Le 04/04/2019, 14h et 20h: Maison culturelle de Quaregnon (BE)

Réserver   Tourcoing Du 13/03/2019 au 29/03/2019 à ma ve 20h30 me je 19h30 sa 17h Le Salon de Théâtre 82 boulevard Gambetta, 59200 Tourcoing Téléphone : 03.20.27.13.63. Site du théâtre Réserver  

La Solitude du Mammouth

de Geneviève Damas

Seule-en-Scène Théâtre
Mise en scène : Emmanuel Dekoninck
 
Avec : Geneviève Damas

Scénographie: Thibaut De Coster & Charly Kleinermann
Lumière: Jean-Jacques Deneumoustier
Maquillage: Sylvie Evrard
Régie: Antoine Halsberghe

Durée : 1h20 Photo : © Dominique Bréda  

Création-coproduction: Albertine asbl/Les Gens de bonne compagnie/Festival de Spa
En accueil au Théâtre des Martyrs, Bruxelles (BE)
Avec le soutien de l’Atelier-Théâtre Jean Vilar, Louvain-la-Neuve (BE)

Lire : Genevève Damas, La solitude du mammouth, Carnières, Lansman, 2017, 48 p.