Noël TINAZZI Paris
Contact
Publié le 2 février 2019
Aux Bouffes du Nord, Benjamin Lazar entrelace dans un spectacle musical baroque extraits de l’"Heptaméron" de Marguerite de Navarre, madrigaux italiens et récits personnels des comédiens.

Après Traviata, vous méritez un avenir meilleur, l’hiver dernier, Benjamin Lazar revient sur la scène des Bouffes du Nord, et à son goût pour l’esthétique baroque, avec un spectacle musical dont il a le secret. Bien connu pour faire son miel de créations littéraires et/ou musicales, il butine cette fois sur l'Heptaméron, recueil de nouvelles galantes de Marguerite de Navarre. Et sur un florilège de madrigaux italiens de l’âge baroque. Complexe dans sa conception, et même cérébral, le spectacle entrelace jeu théâtral et jeu musical, associant huit chanteurs des Cris de Paris et trois comédiens du Théâtre de l'Incrédule.

Sous-titrée « Récits de la chambre obscure », la pièce a le mérite de faire découvrir (et apprécier) l’excellente plume de Marguerite de Navarre, auteure d’une œuvre poétique et théâtrale d’importance mais connue des seuls spécialistes. Sœur de François 1er, cette reine de Navarre et femmes de lettres publie en1559 un recueil de nouvelles qui, sur le modèle du Décaméron de Boccace, conte des aventures vraies arrivées (ou rapportées) aux protagonistes bloqués sept jours (d’où le titre Heptaméron) par des inondations. Pour passer le temps pendant leur réclusion, ils égrènent le récit d’aventures galantes, parfois même gaillardes, teintées de cruauté, de bouffonnerie et de mélancolie.

Chambre d'échos

Inspirée d’esquisses de Léonard de Vinci et de gravures de Dürer, la scénographie d’Adeline Caron figure un plancher de bois creusé par endroits de cavités recouvertes par des grilles et fermées (ou non) par des trappes. Pas vraiment inspirant, le tout, sur fond de rideau en plastique où son projetées des vidéos, veut évoquer la page blanche de l’écrivain et la chambre obscure du peintre où viennent se projeter les images du monde qu’il veut reproduire.

La scène est conçue comme une chambre d’échos où s’entremêlent et se répondent les textes de Marguerite de Navarre, des récits personnels des artistes présents sur scène (épisodes cocasses ou incongrus de leur vie intime ou de leurs rêves) et des  madrigaux italiens des XVI et XVIIème siècles, poèmes chantés qui se situent juste avant la naissance de l’opéra, dont beaucoup signés de Monteverdi. Dans les récits alertes comme dans les chants sublimes brûle la flamme de l’amour qui consume et appelle la délivrance par la mort. 

Interrompant le flux des récits, un visiteur inconnu se présente soudain, on ne sait s’il est réel ou si on le rêve. Lui non plus d’ailleurs ne le sait pas et l’avoue. C’est  Geoffroy Carey qui, avec sa silhouette dégingandée et son accent venu d’ailleurs, raconte de savoureuses anecdotes personnelles. On est dans une bulle entre plusieurs mondes, plusieurs styles et plusieurs époques. Une promenade hors du temps et des frontières artistiques et sociales, savante et sensuelle, qui intéresse surtout pour la performance des chanteurs.

Heptaméron
Paris Du 01/02/2019 au 23/02/2019 à 20h30 Théâtre des Bouffes du Nord 37 bis, boulevard de la Chapelle, 75010 Téléphone : 0146073450. Site du théâtre

Tournée

18 et 19 mars : Trident, Cherbourg

22 et 23 mars : Théâtre d'Angoulême

31 mars au 4 avril : Théâtre de Liège

Réserver   Reims Le 02/03/2019 à 20h30 Opéra 1, rue de Vesle Téléphone : +33 3 26 50 03 92. Site du théâtre Réserver   Caen Du 12/03/2019 au 13/03/2019 à 20h Théâtre de Caen 135 boulevard du Maréchal Leclerc – BP 71 14007 Caen Cedex 1 Téléphone : 02 31 30 48 00. Site du théâtre Réserver  

Heptaméron

de Benjamin Lazar d'après Marguerite de Navarre

Spectacle musical
Mise en scène : Benjamin Lazar
 
Avec : Fanny Blondeau, Geoffrey Carey, Malo de La Tullaye, Virgile Ancely, Anne-Lou Bissières, Stéphen Collardelle, Marie Picaut, William Shelton, Luanda Siqueira, Michiko Takahashi, Ryan Veillet

Scénographie : Adeline Caron
Costumes : Adeline Caron, Julia Brochier
Lumières : Mael Iger
Maquillages et coiffures : Mathilde Benmoussa
Images : Joseph Paris

​Assistanat mise en scène et dramaturgie : Tristan Rothhut
Réalisation costumes, décors : ateliers du Théâtre de Liège.

Durée : 1h35 Photo : © Simon Gosselin  

Production : Maison de la Culture d’Amiens (production déléguée), Compagnie Le théâtre de l’Incrédule et Les Cris de Paris. En Coproduction : Théâtre de Liège, la MC2 : Grenoble, le Trident – Scène nationale de Cherbourg-en-Cotentin, Théâtre de Caen, Opéra de Reims, Théâtre de Chelles.

Partenariat : Centre des Arts d’Enghien-les-Bains