Suzane VANINA Bruxelles
Contact
Publié le 23 octobre 2018
Dix comédiens pour cinquante personnages dans l'adaptation théâtrale qui reprend le titre de l'auteur américain Hubert Selby Junior en s'attachant à sa "Coda" ("bout du monde"), soit ce qui suit les six chapitres indépendants du roman-chronique, et le termine.

Le fond historique est déplacé des années 50 aux années 70 plus "mythiques" et plus sexy sans doute (témoin une scène -très "saturday night fever"- réussie mais plutôt longuette)  guère différentes des vingt précédentes au point de vue socio-culturel. Aujourd'hui le quartier portuaire de Red Hook, le "crochet rouge" de Brooklyn NY, est devenu un lieu branché...

Ce sont les 24 heures de "congé" - du samedi matin au dimanche matin - des habitants du 3ème étage d'un immeuble de logements sociaux. On ne parlera pas de "communauté" car les cinq familles que l'on va observer ne se fréquentent guère et ce qu'elles ont en commun, outre une certaine promiscuité, c'est la misère, surtout morale et affective concernant particulièrement les femmes. Seraient-elles dépourvues de ce qu'on appelle généralement "nos valeurs"...?

Ces vingt-quatre heures d'une belle saison chaude vont-elles constituer une trève dans la brutalité qui règne en permanence dans le quartier dit "populaire" ? Car on s'y affronte sans cesse, on se bat en gestes ou en paroles, et les hommes y jouent les caïds ; le langage y est argotique, souvent cru, Selby connait bien ce quartier...

"Les horreurs d'une vie sans amour" (dixit Selby)

C'est ainsi que l'auteur résume son oeuvre. On peut pourtant faire remarquer que les personnages, pour la plupart, sont en quête d'amour, ou bien l'ont connu et l'ont perdu, ou bien le confondent avec le sexe et le plaisir facile.

Cinq actrices: Brigitte Dedry, Edoxi Gnoula, Mathilde Lefèvre, Aline Mahaux, Julie-Kazuko Rahir ; cinq acteurs: Pedro Cabanas, Paul Camus, Simon Duprez, Anatole Koama, Pierre Verplancken, vont assurer des rôles principaux, des rôles secondaires des plus divers: enfants, ados... des danses, ainsi que les déplacements de meubles et accessoires et les changements de vêtements avec une énergie et un investissement sans failles. Belle performance d'acteurs qui séduit le public tenu en haleine tout au long des trois heures du spectacle !    

On connait Isabelle Pousseur, adaptatrice et metteure en scène, et sa prédilection pour ce qu'elle appelle "le théâtre choral" ou "les récits polyphoniques" où, s'appuyant ici sur la scénographie de Didier Payen, tout se passe en unité de lieu scénique, de temps et surtout de personnages qui non seulement sont visibles en permanence mais jouent parfois vocalement le rôle du choeur antique; les participations sont univoques, ou forment des duos, des trios...

Elle maîtrise autant la direction d'acteurs, imprimant un rythme fou à l'ensemble, peut-être au détriment d'une analyse plus profonde de chaque personnalité. Le jeu est réaliste, jusqu'à l'outrance parfois et si le ton général est sombre, la fin s'éclaire un peu par les images vidéo de cette ado incomprise/Yanaé Minoungou, qui s'enfuit de l'immeuble; sa course éperdue se terminera en bord de quai d'où l'on aperçoit au loin la statue de la Liberté...

Last exit to brooklyn [coda]
Bruxelles - Belgique Du 16/10/2018 au 27/10/2018 à Du Ma au Sa: 20h Théâtre Varia 78 rue du Sceptre, 1050 Bruxelles Téléphone : +32(0)2.640.82.58 . Site du théâtre Réserver  

Last exit to brooklyn [coda]

de D’après le roman de Hubert Selby Jr

Théâtre
Mise en scène : Isabelle Pousseur
 
Avec : Pedro Cabanas, Paul Camus, Brigitte Dedry, Simon Duprez, Edoxi Gnoula, Anatole Koama, Mathilde Lefèvre, Aline Mahaux, Julie-Kazuko Rahir, Pierre Verplancken et Yanaé Minoungou

Adaptation: Isabelle Pousseur
Assistanat: Guillemette Laurent et Laura Ughetto
Traduction française: Jean-Pierre Carasso et Jacqueline Huet
Chorégraphie: Filipa Cardoso
Scénographie: Didier Payen - Réalisation des décors et des costumes: Ateliers du Théâtre de Liège 
Costumes: Claire Farah
Création lumière et images, direction technique: Benoit Gillet 
Création son: Paola Pisciottano
Assistanat scénographie, accessoires: Fabienne Damiean
Régie: Stanislas Drouart, Laurent Gueuning, Mahamadou Niane, Tom van Antro
Interprétation, adaptation de la chanson "America forme" d’Alex Ebert: Arieh Worthalter

Durée : 2h55 entracte compris Photo : © Michel Boermans  

Accueil, partenariat: Théâtre Varia - Création: le 24/09/2017 au Théâtre de Liège.
Coproduction: Théâtre Océan Nord/Rideau de Bruxelles/Théâtre de Liège/La Coop asbl. Partenariat Théâtre Varia.
Soutiens: Shelterprod/ Taxshelter.be/ING/Tax-Shelter du gouvernement fédéral belge/Loterie Nationale.

"Last Exit to Brooklyn" est le premier roman de l'auteur américain Hubert Selby Jr, paru en 1964. Primé ou interdit, traduit en une douzaine de langues, sa dernière traduction en français est de Jean-Pierre Carasso et Jacqueline Huet pour les editions Albin Michel en 2014. Il  eut aussi une adaptation pour le cinéma en 1989.