Noël TINAZZI Paris
Contact
Publié le 15 juin 2018
De passage à La Villette, Regg Roc Gray, danseur et chorégraphe venu de Brooklyn, présente « Flexn » un spectacle à base de récits mimés très toniques, mis au point avec Peter Sellars.

Un vrai phénomène. Au sens physique, sociologique et artistique du terme. Boules d’énergie, les 21 danseurs formant la Flex Community fondée par Regg Roc Gray (dit Reggie), en 2011, ont conquis leur place au soleil de la danse post-moderne. Défendant son langage propre, la troupe fait un passage éclair à la Villette avec un flot de récits personnels « toujours improvisés », précise Reggie dans son prologue.

Phénomène physique, d’abord, car au-delà du hip-hop, du r’n’b et de l’electro, le flex exige une désarticulation spectaculaire du corps présentant des figures inédites. Comme le bruck up, venu de la Jamaïque, avec des épaules qui se retournent à 180°, ou le pauzing qui mime le tremblement d’une image VHS mise sur pause.

Phénomène sociologique, ensuite, car cette danse née dans les années 90 dans la communauté afro-américaine de Brooklyn, médiatisée par un programme de télévision régionale Flex N Brookyn, s’est insérée dans le mouvement des Black Lives Matter qui a pris de l’ampleur après les meurtres d’afro-américains par des policiers à Fergusson et à New York. 

Phénomène artistique, enfin, car plus qu’une danse de rue, le flex est une culture. En 2015, Reggie passe la rampe du prestigieux Park Avenue Armory de l’Upper East Side new-yorkais où il rencontre le fameux metteur en scène Peter Sellars. Ensemble, ils ont créé Flexn, un spectacle qui a pour toile de fond les sculptures lumineuses très graphiques de Ben Zamora.

Dégagement d'énergie

Sur plus de deux heures bien remplies, le spectacle enchaîne un vingtaine de récits personnels sous la forme de tableaux mimés, dansés en solo, duo et/ou en groupe sur des musiques très inégales mais toujours à fond les manettes, un peu lassantes. Pas toujours lisibles, ces tableaux présentent évidemment beaucoup de scène de baston.

Mais pas seulement, on sent une volonté de la part de Reggie d’apaiser les conflits, de trouver des exutoires aux sempiternelles luttes de clan et affrontements raciaux. D’autres thèmes se font jour : la séduction, le rapport à la religion, au deuil, à la drogue, à autrui en général. Mais quel que soit le récit, le dégagement d’énergie est toujours bluffant.

Flexn
Paris Du 14/06/2018 au 16/06/2018 à 20h30 Grande Halle de la Villette 211 Av. Jean Jaurès Téléphone : 01 40 03 75 75. Site du théâtre Réserver  

Flexn

de Regg Roc Gray et Peter Sellars

Danse
Mise en scène : Regg Roc Gray et Peter Sellars
 
Avec : Danseurs de la Flex Community

Création lumières : Ben Zamora

Costumes : Gabriel Berry

Musique : Epic B

Durée : 2h Photo : © Clémentine Crochet