Michel VOITURIER Villebeuve-d'Ascq
Contact
Publié le 24 mai 2018
Allier danse et boxe est un défi singulier. L’une et l’autre mettent en scène des corps s’exprimant. L’une et l’autre combinent des rythmes face à un public prêt à réagir devant les performances physiques.

Le corps comme sujet, le voici inscrit dans des espaces délimités : plateau, ring, salle de répétition ou d’entrainement.  Danser et boxer se pratiquent en public, occupant une place centrale face aux spectateurs. Alors, pourquoi pas un mariage d’affinités ? Dans les deux cas, il y a donc spectacle. Et on sait que certaines disciplines comme le catch présentent leurs matchs en les scénarisant pour accumuler les effets spectaculaires.

L’exploration des deux pratiques sera presque commune. Il y aura de la violence dans des échanges amoureux ; il y aura de la tendresse dans l’apprentissage des coups à donner et à recevoir. Il n’y aura plus de différence entre la fiction du ballet, la réalité du travail physique à accomplir, une boxeuse et un boxeur, un danseur et une danseuse...

Les espaces ont beau être circonscrits, ce qui s’y passe est reçu comme une action unique. À chaque représentant du public de décoder pour lui-même selon ses connaissances en chorégraphie et en ce qu’on dénommait autrefois le « noble art » avec ses rituels et ses enjeux. Il lui faut porter attention à tout ce que l’anatomie exprime, des gestes au souffle respiratoire qu’une projection en gros plan sur grand écran vient renforcer.

Les accessoires que sont les gants de cuir, les protège-dents, les cordes à danser, les punching ball, le seau du coach, viennent renforcer la partie technique. lls sont là pour créer le décor, l’atmosphère. La bande son confirme la localisation de la performance ; elle joue à la fois sur le réalisme des bruits mais également sur des rythmes qui apportent leur dynamique à l’ensemble.

Ce qui est montré oscille entre la compétition qui met en position d’affrontement les athlètes venus chercher une reconnaissance, un gain financier, une gloire éphémère et les citoyens ordinaires qui viennent prendre conscience que leur rôle est secondaire. La représentation se déroule en rounds, interrompus par des incursions en ‘coulisses’, autrement dit en salle d’entraînement. L’ambiguïté ne cesse pas puisque la mise en abîme est permanente entre la reproduction et l’action. Et si, parfois, le sang coule, c’est du sang de théâtre.

La chorégraphie ne cesse de se renouveler. L'espace est occupé de façons diverses. Chaque séquence trouve des rythmes nouveaux. La beauté qui s'en dégage oscille entre le brut et le sophistiqué. Et puisque, contrairement à un match, il n'y a pas l'enjeu de la compétition, l'émotion demeure esthétique plutôt que sporadiquement partisane.

(B)
Villeneuve d'Ascq (Lille) Du 15/05/2018 au 17/05/2018 à 20h je 19h La Rose des Vents Boulevard Van Gogh, Téléphone : 0320 61 96 96. Site du théâtre Réserver   Châlons-en-Champagne Le 24/05/2018 à 20h30 La Comète 5 rue des Fripiers Téléphone : 03 26 69 50 99. Site du théâtre Réserver  

(B)

de Koen Augustijnen, Rosalba Torres Guerrero et les danseurs-boxeurs

Danse
Mise en scène : Koen Augustijnen, Rosalba Torres Guerrero
 
Avec : Arturo Franco Vargas, Giulia Piana, Tayeb Benamara, Sophia Rodriguez, Mohammad Smahneh, Karim Kalonji, Yipoon Chiem, Alka Matewa, Joseph Siokos

Concept, chorégraphie : Koen Augustijnen,  Rosalba Torres Guerrero en collaboration avec les danseurs/boxeurs
Dramaturgie : Dirk Verstockt
Composition/sound design : Sam Serruys
Vidéo : Lucas Racasse, Laurane Perche / MDB Prod
Caméra sous-marin : Bernard Vervoort
Scénographie : Jean Bernard Koeman
Fabrication d’accessoires : Sara Júdice de Menezes
Création lumière, régie générale : Michel Delvigne
Costumes, gestion production,tournée : Nicole Petit
Coach de boxe
: Giorgi Shakhsuvarian
Remerciement : Action Zoo Humain

Durée : 1h20 Photo : © Danny Willems  

Compagnie : Siamese Cie
Producteur exécutif : Gloed asbl
Coproduction : Charleroi Danse, Théâtre de la Ville de Luxembourg, Théâtre La Vilette (Paris), Comédie de Clermont-Ferrand, La Rose des Vents (Villeneuve d’Ascq), Le Manège (Maubeuge), Victoria de Lux (Gent), Torino Danza, Kunstencentrum Vooruit, De Grote Post (Ostende), A.M. Qattan Foundation, Action Zoo Humain
Diffusion : Frans Brood Productions Gand
Soutien : Gouvernement Flamand, Belgian Tax Shelter, Ville de Gand