Michel VOITURIER Tournai
Contact
Publié le 4 octobre 2017
Avec leurs mains, un peu d’argile, les membres de la compagnie espagnole 'El Patio' donnent vie à des personnages minuscules intégrés à un univers d’objets. Une vraie poésie visuelle dans une atmosphère de vieux bois patinés par le temps et les rêves qui s’y abritent.

Comme l’avaient réalisé Michèle-Anne de Mey et Jaco Van Dormaelen avec la nano-danse de  « Kiss & Cry », ce spectacle magique est d’abord un travail de main. Les doigts des marionnettistes sont les membres des personnages. Ils prennent vie véritablement à partir d’une paume, d’un index, d’un pouce, d’un médius, d’un annulaire ou d’un auriculaire. Ils deviennent réellement présents grâce à leur tête façonnée sous nos yeux à partir d’une boule d’argile.

Pas de mots ici pour expliquer ce qui se passe. Seulement des actions qui sont situées dans des cadres particuliers dont un magasin de seconde main (forcément !). Les marionnettes sont confrontées à un univers d’objets du type bibelots. Elles expriment des sentiments variés et ont des comportements tellement humains qui touchent car ils viennent d’êtres apparus comme tellement fragiles et démunis.

Il y a des solitudes dont on cherche à s’extraire, des tentatives de contact difficile avec autrui, des complicités ludiques avec des choses familières soudain sorties du quotidien pour devenir accessoires de théâtre. Il y a de petits bonheurs retrouvés, par exemple, un épisode de balançoire surgi en-dessous du meuble servant de support au castelet.

On vibre aux espoirs, aux rêves décrits par ces créatures si proches mais si différentes, animées d’émotions tellement similaires à celles des humains. On est affecté des échecs quand il en survient. On s’attriste avec eux. On s’émerveille d’un ballet qui pourrait aussi bien être aquatique que céleste.
On redevient enfant sans être infantile.

On se dit qu’on irait bien farfouiller dans un vrai grenier ou vagabonder à travers une authentique brocante. Qu’on y ferait sans nul doute des découvertes susceptibles de devenir un petit théâtre de rêve loin des technologies qui n’ont pour elles que des facilités pratiques au lieu d’avoir une âme. Car finalement, Julián Saenz-Lopez et Izaskun Fernández sont des dieux qui réveillent les mémoires, qui embellissent la moindre babiole kitschissime en accessoire poétique.

A Mano
Tournai - Festival Découvertes Images et Marionnettes - Belgique Le 29/09/2017 à 10h 13h45 Centre de la Marionnette 47 rue Saint-Martin 7500 Tournai Téléphone : 00 32 (0) 69 88 91 40. Site du théâtre Réserver  

A Mano

de Diego Solloa

à partir de 6 ans Jeune Public
Mise en scène : Julián Saenz-Lopez, Izaskun Fernández
 
Avec : Julián Saenz-Lopez, Izaskun Fernández

Lumières, jeu : Julián Saenz-Lopez,  Izaskun Fernández 
Technique : Diego Solloa
Conception : Diego Solloa

Durée : 45' Photo : © DR  

Production : El Patio