Le Louvre décentralisé et le spectacle vivant
Michel VOITURIER Lille
Contact
Publié le 13 septembre 2017
Le Louvre décentralisé chez les Ch’ti possède une annexe baptisée « La Scène ». On y programme pour 2017-18 des manifestations diverses dont du théâtre, de la danse, de la musique.

Les musées, aujourd’hui, ne se contentent plus de conserver et d’exposer. Leur mission est devenue multiple et, par exemple, y ajoute des animations, des concerts, des spectacles. Depuis son installation dans le Nord, autrement dit les Hauts-de-France, voici cinq ans, le Louvre-Lens dispose d’une Scène.

Comme l’exprime sa directrice, Marie Lavandier, cette implantation « est une cité culturelle qui a pour vocation de proposer une expérience artistique globale». La Scène est une salle polyvalente. Elle reçoit 270 spectateurs devant un large plateau permettant une grande souplesse d’accueils de spectacles.

Les choix sont établis de manière à être en relation avec les expositions présentées au musée proprement dit. Ils sont complétés par des conférences à propos de la sculpture, de la peinture, de la musique et de ses instruments  (notamment d’Égypte et de Pompéi), du cinéma iranien, de la fête musulmane Achoura…

Côté théâtre

La saison commence entre théâtre et concert. Voici « Tout neuf », une visualisation par la Cie Minute Papillon des émotions et sensations suscitées par des compositions  de Mozart, Rossini, Schubert ou Fauré (11-12 octobre). Ensuite, du cirque, sous chapiteau à Loos-en-Gohelle. Six acrobates de la Cie Un Loup pour l’Homme s’amuseront avec l’équilibre et le déséquilibre dans « Rare Birds » en affrontant des obstacles, en transformant des mouvements (1 décembre).

« Est-ce que vous pouvez laisser la porte ouverte en sortant ? » est un texte signé Antoine Lemaire. Il raconte  une histoire d’amour qui s’efforce de perdurer en dépit de la maladie d’Alzheimer. Cette pièce mêle un jeu de travail théâtral et un duo de personnages émouvants (18 janvier).

Rassemblant comédiens, chanteurs et marionnettes, « Tropoi » et le Froefroe Theater nous ramènent au temps de l’Inquisition et des alchimistes lorsque Cagliostro découvre le pouvoir magique de mélodies qui envoutent (28-29 janvier).

La Cie Rêvages propose de redécouvrir les « Héros » de l’Antiquité à travers un spectacle musical. Celui-ci emmène jusqu’ à l’Odyssée, au vol d’Icare, aux  travaux d’Hercule (12-13 janvier).  Et c’est dans la tradition persane que nous plonge le théâtre d’ombres d’Aurélie Morin, assistée d’une danseuse et d’un marionnettiste qui joueront grâce à une riche mise en images cette quête de la liberté qu'est « Cantique des Oiseaux" (20-21 avril).

Le Louvre décentralisé et le spectacle vivant

Côté danse

Pour répondre à la question : que se passerait-il si une danseuse aussi habituée du classique que du contemporain débarquait dans une salle de fitness ?, Raphaëlle Delaunay se lance dans une pratique inattendue intitulée « Soma » (9 février). Par contre, c’est en s’inspirant d’un tableau du Tintoret et d’un autre de Clouet que Gaëlle Bourges propose « Le Bain ». Un trio y retrace avec malice une évolution de la toilette, de la représentation du nu pictural (15-16 mars).

Enfin, pour clôturer la saison, c’est encore Raphaëlle Delaunay qui proposera un bal costumé sur le thème des fêtes persanes sous le règne des Qajars, en liaison avec l’expo consacrée aux chefs-d’œuvre de l’art iranien du XIXe siècle (8 juin).

Côté musique

Un temps fort pour débuter, le festival Muse & Piano (29 septembre -1 octobre). Outre des conférences sur l’histoire du piano par Jean-Yves Patte, sur muse et musique par Corinne Schneider, plusieurs récitals sont au programme. Brahms et Mozart par les pianistes François-Frédéric Guy et Geoffroy Couteau ; Rachmaninov, Debussy et Scriabine à quatre mains par Pierre-Yves Hodique et Tanguy de Willecourt ; puis Claire-Marie Le Guay qui puise dans les œuvres de Brahms, Debussy, Schubert, Schumann et Scriabine.

« La musique comme remède à la mélancolie », avec, pour preuves sonores, des morceaux faisant référence à la mort. Ils sont signés Chostakovitch, Liszt, Beethoven  et  seront joués par le Trio Maschhere (1 novembre).

Deux  opéras filmés seront projetés. « Aïda » de Verdi d’abord, selon la mise en scène de Peter Stein qui a adopté un point de vue intimiste (7 octobre) ; ensuite « Elektra » de Strauss vu par Patrice Chéreau dans la scénographie de Peduzzi (12 novembre). Un concert des Pink Floyd, celui de « Live at Pompei » (10 janvier). Un troisième opéra, « Nabucco » sera retransmis en direct de Lille (26 mai).

Comme la programmation est éclectique, elle ne fait pas l’impasse sur des variétés de qualité. Thomas Fersen viendra proposer le contenu de son dixième album, « Un coup de queue de vache » (25 septembre) et François Morel, mis en scène par Juliette, viendra chanter « La Vie » (20 octobre). Et, surprise ultime, la rencontre du clarinettiste de jazz Louis Sclavis avec l’ensemble baroque Amarillis débouchera sur un mélange savoureux entre XVIIe et XXIe siècles (24 novembre) alors que le trio Chemirani fera la démonstration de la richesse sonore des percussions iraniennes (7 avril).

le 19 septembre 2017 à 15:52
De : carole DUPONT Titre : Témoignage de prêt d'argent sérieux entre particulier. Le seul prêteur honnête je suis un témoin j'ai eu mon prêt en 24 heures. Adresse email : jessicamercier81@gmail.com MERCI seigneur Je suis Mme DUPONT Carole à la recherche de prêt depuis plus de 7 mois J’ai été beaucoup de fois arnaqué sur des sites de prêt en voulant fait un prêt chez plusieurs personne mais a la fin je ne reçois rien sur mon compte . Mais heureusement je suis tombé sur un témoignage de prêt fait par Mme chantal BERNET à l'égard de Mme MERCIER Jessica Je l ai contacté et puis elle m a dit les procédures que je dois faire pour obtenir le prêt ce que j'ai fait pour obtenir mon prêt de 45.000€ pour réaliser mon projet . Raison pour laquelle j'ai pris mon temps de témoigner son honnêteté sur le net . Alors je prie toutes personnes dans le besoins de la contacter à l'adresse Email : jessicamercier81@gmail.com jessicamercier81@gmail.com
à propos...

Infos : http://www.louvrelens.fr/la-scene ou 032118 62 62

  Photo : © JM. Lobbé