La course
Michel VOITURIER envoyé spécial à Huy
Contact
Publié le 23 août 2017
Pour dénoncer les méfaits de la compétitivité aveugle, le collectif « Une Tribu » a choisi de nous emmener voir du non-théâtre en pulvérisant allègrement codes et genres.

On connaissait les non-anniversaires de Lewis Caroll. Voici maintenant le non-théâtre. En effet, afin de démontrer combien peut être néfaste l’esprit de compétition qui pousse à écraser les autres en vue de prouver qu’on est les meilleurs, ce spectacle présente des séquences qui refusent d’entrer dans la catégorie théâtre, celle qui met en scène, dramatise des personnages, accumule des effets lumineux ou sonores ou visuels, résume tout en une durée mesurable entre un lever et un baisser de rideau.

Les participants sont là. Ils effectuent des actions. Ils n’expliquent rien et souvent même se taisent. Ils ne stylisent pas leur comportement en privilégiant tel ou tel geste. Ils ne sont pas à la recherche d’un rythme qui donnerait du suspens ou qui entrainerait le public. Ils font ce qu’il y a à faire sans se préoccuper de l’effet. Quand c’est finit, ils passent à autre chose, simplement, sans exprimer quoi que ce soit sinon que c’est fait et qu’il convient alors de faire autre chose. Et c’est fichtrement déroutant !

Pour commencer, ils agencent des rangées de bobines de filature les unes au-dessus ou à côté des autres avec comme seul souci évident : que cela tienne en équilibre. L’objectif atteint, ils abandonnent et se mettent à piquer des motifs sur un tissu vierge avec une machine à coudre. Cela ressemble à un paysage. C’est une étape.

Ensuite, ayant installé ce panorama sur un plan, ils organisent la visualisation d’une course cycliste avec des vélos miniatures et des indications orales. La parole est présente, c’est celle des commentateurs sportifs à la radio ou à la télé. Mais c’est sur un ton relativement monocorde, sans prise à partie, même si on voit se dérouler une tricherie durant la course. Et cet épisode se termine par le refus du gagnant de monter sur le podium, annulant du coup la promesse d’un sponsor industriel de soutenir le cyclisme local.

La représentation se déroule de la sorte. Avec des blancs entre chaque épisode. Pour se terminer par un final mystérieux, sorte de ballet insolite de bicyclettes dont les selles semblent devenues des organes qui hument, observent, ondulent un peu à la manière de cobras avant de mordre. Inquiétant mais nullement apocalyptique.

Chacun est libre alors de rentrer chez soi, d’interroger la troupe, d’interpeller ses voisins de salle, se remettre en question à propos de cet idéal sans cesse prôné dans notre civilisation du profit au profit d’une minorité. Ceux qui se rendent compte se disent alors sans doute que ce théâtre-ci appartient à tout ce qui se met en place désormais pour vivre demain autrement que ce que prévoit un aujourd’hui aveuglé par l’économie de marché et la vie virtuelle plutôt que vécue. Chacun sait qu'il s'en retourne avec des interrogations dont il faudra bien trouver les réponses très prochainement.

Huy - Rencontres du Théâtre Jeune Public - Belgique Le 20/08/2017 à 11h30 16h Salle de l’École normale Avenue Delchambre Téléphone :  00 32 42 37 28 80 . Réserver  

La course

de Alice et Sarah Hebborn, Valentin Périlleux, Michel Villée

à partir de 10 ans Jeune Public
Mise en scène : Alice et Sarah Hebborn, Valentin Périlleux, Michel Villée
 
Avec : Sarah Hebborn ou Noémie Vincart, Valentin Périlleux, Michel Villée

Création sonore   Alice Hebborn
Création lumière    Octavie Piéron
Scénographie et marionnettes   Valentin Périlleux 
Lumière Karl Autrique Octavie Piéron 
Son Paola Pisciottano Alice Hebborn
Regards extérieurs Daniel Schmitz, Noémie Vincart

Durée : 50' Photo : © Nicolas Bomal  

Production : Entrée de Secours ASBL
Coproduction : le Théâtre National/Bruxelles, le Théâtre de Liège et le Théâtre de l'Ancre   Partenariat avec le Théâtre de Galafronie
Soutiens : BAMP, Centre de la marionnette de la FWB (Tournai) , Théâtre La Montagne Magique, Compagnie de la Casquette,  La Vénerie - Centre culturel de Watermael-Boitsfort, Théâtre de la Roseraie, Théâtre de l’E.V.N.I., Collectif La Station asbl |           Aide Ministère de la Fédération Wallonie – Bruxelles - Direction du Théâtre

Prix de la ville de Liège aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy 2017