Michel VOITURIER envoyé spécial à Huy
Contact
Publié le 23 août 2017
Un trio d’ados qui vit sa rébellion. L’un d’eux est tué dans un attentat. Le duo restant veut perpétuer la mémoire du disparu par des traces vidéo sur le web.

Marie et Laura n’arrivent pas à faire leur deuil de la disparition brutale de leur ami Malik, tête pensante de leur trio d’adolescents rebelles, les « Cœurs atomiques ». Il y avait tant et tant à accomplir ensemble. Elles contactent Jan pour qu’il les aide à réaliser les vidéos qu’elles posteront sur le net pour rendre hommage au disparu et continuer leur combat actif contre ce qui dysfonctionne dans la société.

Sur ce canevas de base, le Zététique a brodé la façon dont les filles veulent faire évoluer les choses en continuant un combat de résistance aux contraintes, de sape aux dérives sociétales. Elles sont encore nourries de l’énergie qui les dopait du temps de Malik. Elles se sentent un peu seules mais, même si l’une d’elles commence à avoir quelques doutes sur l’efficacité et la légitimité de leurs projets, sont prêtes à continuer.

La pièce est montée comme des clips : beaucoup d’images, un soutien sonore rythmé qui ne craint pas le bruit mais le silence, une dynamique corporelle qui électrise les comportements. Cela cavalcade sans temps morts. Catherine Daele et Melody Willame mènent leur existence sur les chapeaux de roue. À leurs côtés, d’ailleurs, le vidéaste Jonas Luyckx fait figure de faire-valoir assez amorphe, suiveur plutôt que leader ; il est vrai que lui, son domaine est l’image en différé et non l’action dans la réalité vécue.

Derrière cette toile de fond, se dessinent : les rebuffades du système scolaire; les incompréhensions parentales ; le malaise d’un âge entre deux âges qui ignore quoi choisir alors que l’avenir est sombre dans une société préoccupée par la réussite socio-économique davantage que l’épanouissement des êtres. Notre génération a connu cela du temps de 68 avec ses idées généreuses ; elle a aussi connu ce qu’est devenue cette générosité-là. Mais comme la génération d’aujourd’hui, elle n’avait pas alors le recul qui tempère l’action et permet l’analyse.

À travers ce spectacle, bien des problèmes actuels sont abordables, et c’est sa qualité première, une fois atténuée sa tendance à accumuler les effets démagogiques qui plairont forcément à un public jeune, la réflexion est ouverte. Existe-t-il une valeur qui vaut qu’on meure dans un attentat ? La diffusion tous azimuts et dans l’immédiateté de n’importe quel contenu sur les réseaux sociaux permet-elle une meilleure compréhension du monde ? Les adultes ont-ils conscience de l’abîme qui les coupe des enfants qu’ils ont conçus sans avoir pesé sur l’évolution des régimes politiques qui gèrent la terre ? Comment et à quel prix est-on capable de gérer de manière responsable son propre destin ?

Cœurs atomiques
Huy - Rencontres du Théâtre Jeune Public - Belgique Le 18/08/2017 à 11h30 16h Salle de Gym IPES Avenue Delchambre Téléphone : 00 32 42 37 28 80 . Réserver  

Cœurs atomiques

de Collectif

de 13 à 18 ans Jeune Public
Mise en scène : Justine Duchesne
 
Avec : Catherine Daele, Melody Willame, Jonas Luyckx

Éclairages, régie générale Julien Legros
Assistanat à la réalisation Ornella Venica
Assistanat à la dramaturgie :Luc Dumont
Vidéo : Jonas Luyckx
Regard chorégraphique : Estelle Bibbo
Résidence : Chiroux, centre culturel de Liège, Centre culturel de Remicourt,  Arsenic2

Durée : 1h10 Photo : © Nicolas Bomal  

Production : Zététique

Revoir : http://www.ruedutheatre.eu/article/3085/les-vilains-petits/

             http://www.ruedutheatre.eu/article/2720/petites-furies/