Publié le 14 février 2009
L’écriture tout en nuances de Virginie Lemoine et l’exceptionnelle présence scénique de Brigitte Faure se complètent à merveille dans un spectacle aussi attachant qu’atypique, aussi drôle qu’émouvant et dont le propos est loin d’être dénué de sens. Coup de cœur !

Pierrette Michon, alias Petra Michkolskaïa, est un peu l’alter ego féminin du personnage de la chanson d’Aznavour « Je m’voyais déjà ». « D’autres ont réussi avec peu de voix et beaucoup d’argent », « Rien que sous mes pieds de sentir la scène de voir devant moi le public assis, j'ai le cœur battant » deux phrases résonant comme un précipité de l’existence de cette soprano désargentée qui a les huissiers aux fesses et la tête dans un autre monde, le sien. Mais si Aznavour s’en prenait à son public qui n’avait « rien compris », Petra a contrario lui voue une infinie reconnaissance, puisque tous les jours, il est là devant elle. Mais elle est bien la seule à le voir… Et c’est là son « tendre drame » pour rester dans l’univers d’Aznavour dont sera repris « Comme ils disent », véritable bombe émotionnelle au milieu du spectacle.

Un juste dosage d’humour et d’émotion

Petra est un peu l’incarnation de toutes ces stars d’hier et d’aujourd’hui qui n’ont jamais vu le haut de l’affiche mais qui y croient encore, à leur manière, avec  bouteille de vodka à portée la main et boite de médocs en évidence sur la table. Et le mélange qui diffuse de l’oubli. Oubli de la désillusion, de la réalité qu’en transcende une autre. Le texte de Virginie Lemoine nous rappelle tout cela mais sans jamais sombrer dans un pathos pâteux où la commisération s’invite à chaque réplique. L’humour omniprésent va catalyser le propos que défendent quatre comédiens sur la scène.

Après « Les Divas du pavé » qu’ils ont joué plus d’un an dans le petit théâtre de l'Atelier Montmartre, Michel Tavernier et Brigitte Faure sont à nouveau réunis pour cette aventure. Besicles sur le nez, Michel incarne l’amoureux transi de cette diva oubliée dont il est le tuteur et l’homme à tout faire. Rôle dont il se sort à merveille, entre rudesse et gaucherie. Mais le spectacle repose sur l’omniprésente Brigitte Faure dont « Les Divas du pavé » avait permis au public d’apprécier l’exceptionnelle qualité vocale. C’est la comédienne que l’on découvre ici. Elle s’empare avec une formidable énergie de ce dialogue truffé de bons mots et de ce personnage un peu frapadingue, nous le rendant éminemment sympathique. Pas de cette sympathie compatissante accordée à ceux qui sont un peu sur la touche même si l’empathie est totale. C’est surtout une totale générosité que déploie la comédienne et qui crée cette connivence saluée de vivats plus que mérités. La mise en scène regorge de trouvailles et conduit ce spectacle de qualité vers des sommets de drôlerie mais aussi, et avec un très juste dosage, de tendresse, d’émotions et de questionnement sur soi. Un concentré de condition humaine, en somme…



le 24 mai 2017 à 4:20
De : combo Titre : Prêt sérieux et honnête Témoignages de prêt En cette nouvelle debut d'année 2017 j'aimerais donner un coup de pousse pour les personnes en détresse et amené la joie dans leur cœur. Vous qui avez des problèmes financiers, vous qui êtes rejetés par les institutions financières concernant une demande de prêt .En vue de rehausser votre chiffre d’affaire et de vous relancer dans vos projets financiers je suis un Homme certifié et légitimé qui accorde des prêts sous forme d’argent à tout personne de bonne moralité et susceptible de me rembourser à bonne date.Pour cela j'octroie ces prêts allant de 5.000€ à 5.450.000€ à un pourcentage de 2% dans les domaines ci-après : - Achat d’immeuble - Achat de voiture, moto - Grand projets bénéfiques - Mariage - Prêt Immobilier - Construction - Dette (etc…) Pour avoir plus d'exemple contacter MON E-MAIL combojeanluc@hotmail.com
Une diva à Sarcelles
Paris Du 01/02/2009 au 28/02/2009 à 19h Comédie Bastille 5 rue Nicolas Appert, 75011 Paris Téléphone : 01 48 07 52 07. Site du théâtre  

Une diva à Sarcelles

de Virginie Lemoine

Théâtre
Mise en scène : Virginie Lemoine
 
Avec : Brigitte Faure, Michel Tavernier, Marie Chevalot (en alternance avec Samantha Rénier), Josef Kapustka

Assistante à la mise en scène : Marie Chevalot
Décors : Grégoire Lemoine et Benoît Afnaïm
Costumes : Christine Chauvey et Virginie Lemoine
Accessoires : Lou Guérin
Bande-son : Daniel Valdenaire
Avec les voix de : Darius Kehtari, Françoise Lépine, Élora Bourgeolet et Virginie Lemoine
Musiques : Gounod, Dvorak, Bizet, Ralph Carcel et Philippe Olive, John Kamber, Astor Piazzolla, Charles Aznavour, Offenbach, Gluck, Moïses Simons, Mozart, Jean-Samuel Racine, Marguerite Monnot, Alain Bernard

Durée : 1h30 Photo : © Manuelle Toussaint  

Production : L’Atelier Théâtre de Montmartre et Les Sirènes en Pantoufle