Publié le 12 juillet 2014
'System Failure', en mode «Off», à Avignon, au théâtre des Doms. Le collectif belge n'était pas prévu à notre programme mais après une chute de pierres brisées suite à un coup de foudre au sommet du Palais des Papes - et une «failure» en attirant une autre - le bug fut vite réparé quand la chorégraphe belge (d'adoption) Louise Baduel nous invita à découvrir leur spectacle éponyme. Son premier jeu d'actrice et opus de la compagnie.

La discussion d'origine, entre plusieurs demis de Blanche de Namur – réception organisée aux Doms par le gouvernement wallon oblige – et un début de discussion improbable dans laquelle on aurait tout aussi bien pu caser une troupe de castors «allenienne» désireuse de jouer Woyzeck au Metropolitan Opera ou une résurrection du Capitaine Kirk, entre moult autres digressions tout aussi improbables, et un plateau de gaufres belges (oui, il y avait aussi des gaufres!), finit donc de nous convaincre de reprendre la direction de la rue des Escaliers Sainte Anne, quelques heures plus tard.

Le pitch, dans cette rencontre aux allures d'erreur #404? Une pièce «rétro futuriste!» sur fond de questionnement  sur la pertinence de notre relation à l'évolution de la technologie. «Sommes-nous réellement en contrôle? Sommes-nous conscients des différents systèmes qui nous contrôlent» à l'ère du tout numérique...?

Les lumières à peine éteintes, force est de constater que, d'entrée, la magie avignonnaise fonctionne. Deux trois jets de fumée, des phrases qui s'écrivent sur fond de scène telles des lignes de code informatique, des profils qui s'upload, des affinités qui se programment ou se «reset», une troupe humaine qui prend forme sous contrôle numérique, des bugs calqués sur notre dépendance à la machine, des voix d'acteurs digitalisées, remasterisées par Lieven Dousselaere et fusionnées avec des échanges de classiques de la SF - de l'universelle Matrice au hippy glam rétro-futuriste de Cosmos 1999 dont les deux initiatrices du projet que sont Louise Baduel et Leslie Mannes se sont abondamment nourries -, et ce côté belgo-décalé dont on ne se lasse pas, brillamment porté par les deux Seb - Fayard et Jacobs - sur quelques scènes cultes teintées de triangulation récurrente et d'«effet de manche», non seulement séduisent mais forcent la réflexion. 

Au final, une dépendance évidente à la machine, une forme de geôle digitalisée dont on ne sait trop comment s'éjecter. Une interaction biaisée avec le monde environnant, dont on s'interroge sur les lignes de codes qui les animent. Une pièce qui interroge encore plusieurs heures après le lâché le clavier mais qui étonne par son degré de maturité et séduit par ses transversalités artistiques rappelant que danse, effets digitalisés et jeu d'acteur peuvent n'être qu'une seule et même suite Office. Sans bug, cette fois, tant cette jolie belgitude a su nous séduire avec toutes ses «failures» et ses improbables digressions d'un soir.

System Failure
Avignon - Avignon Off 2014 Du 06/07/2014 au 27/07/2014 à 22h30 relâche : 15 & 22 Théâtre des Doms 1bis, rue des Escaliers Sainte-Anne. Téléphone : 04 90 14 07 99. Site du théâtre Réserver  

System Failure

de Louise BadueL, Leslie Mannès

Théâtre
Mise en scène : Louise BadueL, Leslie Mannès
  Durée : 50' Photo : © DR

En savoir plus :  http://systemfailure.be