Le Groupe F ouvre le feu du In
Jean-Pierre BOURCIER Paris
Contact
Publié le 24 juin 2013
Trois semaines de spectacles - autour de 80, entre théâtre et exposition, danse et performance, musique et pyrotechnie. Dieudonné Niangouna et Stanislas Nordey en artistes associés. Un nouveau lieu de représentation, de répétition et de résidence : la 'FabricA'. Un coup de projecteur sur la richesse théâtrale africaine... Et les deux directeurs - Hortense Archambault et Vincent Baudriller - signent cette 67è édition du Festival avant de tirer leur révérence. Démarrage le vendredi 5 juillet... avant la grande parade du Off, une autre aventure.

« Pour notre dixième édition, c'est en compagnie de deux artistes associés, Dieudonné Niangouna et Stanislas Nordey, à travers leur regard et nos conversations, que nous avons construit un programme résolument tourné vers l'avenir et la jeunesse ». Ainsi c'est clair et dit par les deux directeurs qui, après cette 67è édition du Festival, partiront vers d'autres aventures et laisseront la place à Olivier Py, précédemment directeur du théâtre de l'Odéon à Paris.

Ils sont particulièrement fiers, Hortense Archambault et Vincent Baudriller, d'avoir donné naissance à une nouvelle structure « de travail et de répétitions » dont rêvait déjà, il y a près d'un demi-siècle, Jean Vilar. La FabricA est hors les remparts, du côté de Monclar et Champfleury. Et c'est là, ce 5 juillet vers 22h30, que le célèbre Groupe F va baptiser avec « Ouvert! », cette FabricA. Un spectacle ou plutôt un « big bang » selon le metteur en scène Christophe Berthonneau avec musique (Scott Gibbons), chorégraphie aérienne, vidéo, pyrotechnie et des comédiens. Plus tard, l'Allemand Nicolas Stemann y présentera « Faust I + II » à partir du 11 juillet et le Polonais Warlikowski son « Kabaret Warzawski » à partir du 19/7.

Le Groupe F ouvre le feu du In

'Des artistes un jour au Festival'

Les deux directeurs marquent aussi ce festival d'une forte couleur mondiale et notamment africaine. Avec la présence, en tant qu'artiste associé, de Dieudonné Niangouna (Brazzaville – Congo), ce sont des impressions d'urgence, de sensibilité à fleur de peau, de force de la jeunesse qui devraient marquer cette édition. Il présentera notamment « Shéda » à la Carrière de Boulbon mais il sera présent comme acteur et/ou auteur dans bien d'autres spectacles dont l'un avec Nordey (autre artiste associé) à l'Opéra-Théâtre (le 17/7).

Stanislas Nordey, justement, occupera la Cour d'Honneur dès le 6 juillet avec sa mise en scène du grand texte de Peter Handke « Par les Villages » (Wim Wenders l'a créé au début des années 1980). Il sera aussi présent pour ce spectacle sur la vaste scène de la Cour aux côtés, notamment, de Jeanne Balibar, Emmanuelle Béart, Annie Mercier, Véronique Nordey... Et dans cet incroyable espace sont aussi attendus, à d'autres dates, Jérôme Bel, Anne Teresa De Keersmaeker en compagnie sur scène de Boris Charmatz, et encore Pascal Rambert avec Denis Podalydès pour une lecture au milieu de la nuit.

Ne faisons pas tout le programme mais soulignons, parmi les artistes invités d'autres noms présents dans cette 67è édition du festival comme Angélica Liddel, F. Richter & van Dick, F. Linyekula, K. Mitchell, Peyret, N. Truong...

Et puis un petit coup de projecteur sur cette particularité inventée par les deux directeurs sous le label « Des artistes un jour au Festival » à l'Opéra-Théâtre. Ainsi, entre le 6 et 26 juillet, seront à l'affiche chaque jour pour une pièce, un film, une danse ou autre performance, des noms gravés dans les agendas de Hortense Archambault et Vincent Baudriller depuis 10 ans, tels que G. Cassier, S. Waltz, Platel, Marthaler, Brook, Nauzyciel, Régy, Ostermeier, Fabre, Delbono, Nadj, Cadiot, Mouawad, Castellucci, Chéreau... Du beau monde, n'est-ce pas !

67è édition du Festival d'Avignon du 5 au 26 juillet 2013

Billetterie :

-Tél : 04 90 14 14 14 (de 10h à 17h)

-Internet : www.festival-avignon.com

- A la billetterie du Cloître St-Louis et/ou par la FNAC